“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Meurtre à Monaco : une expertise psychiatrique

Mis à jour le 16/03/2017 à 05:28 Publié le 16/03/2017 à 05:28
Les enquêteurs monégasques et italiens tentent toujours de déterminer le mobile du meurtre.

Les enquêteurs monégasques et italiens tentent toujours de déterminer le mobile du meurtre. M. Alesi

Meurtre à Monaco : une expertise psychiatrique

Détenu à Gênes, le suspect principal du meurtre d'un cuisinier italien dans un restaurant a invoqué son droit au silence devant le juge et reste confus. Folie passagère ou préméditation ?

Plus de deux semaines après la mort d'Alfio Fallica, cuisinier italien du restaurant Pulcinella, rue du Portier à Monaco, l'enquête se poursuit de part et d'autre de la frontière mais penche côté italien. « Le principal suspect relève déjà des autorités italiennes et on s'achemine vers une instruction en Italie », nous a confié le procureur général de Monaco, Jacques Dorémieux. Précisant « qu'on ne connaît pas encore le mobile » du crime, le procureur assure néanmoins que la coopération entre Monaco et l'Italie se poursuivra sur les bases actuelles. « Nous continuerons de transmettre nos investigations. »

S'il n'y aura donc pas d'extradition de Ricard Nika, cuisinier italien d'origine albanaise...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct