“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mecaplast : grève et défilé des salariés dans les rues de Monaco

Mis à jour le 03/12/2014 à 19:12 Publié le 03/12/2014 à 15:31
Les salariés de Mecaplast dans la rue à Monaco
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mecaplast : grève et défilé des salariés dans les rues de Monaco

Les salariés de Mecaplast, entreprise spécialisée dans l'usinage de pièce automobile à échelle mondiale et dont le siège est basé à Monaco, ont défilé ce matin dans les rues de la Principauté pour "maintenir la pression sur les discussions en cours", dixit les délégués du personnel.

Les salariés de Mecaplast, entreprise spécialisée dans l'usinage de pièces automobiles à échelle mondiale et dont le siège est basé à Monaco, ont défilé ce matin dans les rues de la Principauté pour "maintenir la pression sur les discussions en cours", dixit les délégués du personnel.

Suite à un plan social annoncé le 24 octobre dernier et concernant 65 postes sur 140 salariés sur le site Mecaplast production Monaco, des négocations ont été entamées sur les conditions de départ.

Les délégués du personnel ont déjà obtenu dix jours de délai sur la clôture des discussions qui devaient se tenir aujourd'hui, mercredi. Mais le montant de la prime de départ reste le noeud du litige.

La direction de son côté "ne peut pas faire plus, étant donnée la situation délicate de l'entreprise." Mais elle précise qu'elle a ajouté un bonus pour les salariés de l'usine. "Nous sommes conscients des difficultés que ces salariés rencontreront pour retrouver un emploi c'est pourquoi nous mettons tout en oeuvre pour aider au reclassement."

Le 12 décembre les négociations seront terminées. Les salariés auront ensuite jusqu'au 15 janvier pour se déclarer volontaire au départ.

Plus de détails dans l'édition de Monaco-Matin.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.