“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mecaplast choisit la Serbie pour se développer

Mis à jour le 03/05/2012 à 11:08 Publié le 03/05/2012 à 07:15
Une vue de l'usine de Zrenjanin qui devrait être pleinement opérationnelle en juillet.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mecaplast choisit la Serbie pour se développer

Le groupe monégasque d’équipement automobile s’implante en Serbie, pour répondre à un important contrat avec Fiat

Le groupe monégasque d’équipement automobile s’implante en Serbie, pour répondre à un important contrat avec Fiat

Caméras de télévisions, invités officiels et même le président de la république ! C'est en grande pompe que Mecaplast a inauguré sa toute première usine en Serbie, il y a quelques jours. L'équipementier en pièces automobiles a choisi le site de Zrenjanin pour s'établir. Déjà implanté dans le Nord de l'Europe de l'Est (Pologne et République Tchèque), le groupe monégasque chercher à s'installer aussi plus au sud. Des pistes ont été étudiées en Roumanie, « puis l'opportunité d'une usine en Serbie est venue pour répondre à un gros contrat passé avec Fiat qui construit un de ces modèles en Serbie, et qui a besoin de livraison de pièces avec un timing très court », explique Thierry Manni, qui préside le groupe. Mecaplast fournira l'usine serbe de Fiat principalement en pièces d'habillage intérieur et extérieur et de moteur de la Fiat 500 L.

10 millions d'euros investis

L'usine sera pleinement opérationnelle en juillet et emploiera environ 120 personnes. Déjà des projets d'extension sont imaginés sur le site qui pourrait à terme couvrir deux hectares. « Dans un périmètre de 500 kilomètres, cinq constructeurs automobiles majeurs sont déjà implantés. Le choix de la Serbie est donc calculé pour nous, et très pratique », ajoute Thierry Manni. À l'instar de Fiat, un deuxième constructeur automobile devrait poser ses valises en Serbie d'ici à 2014.

Sur le site de Mecaplast à Zrenjanin, l'équipe monégasque entend penser une « usine idéale » en configurant le terrain acheté pour mettre en avant la performance individuelle, la logistique et la sécurité. La main-d'œuvre sera à 98 % locale. « C'est un point délicat à gérer. Sur place, les employés ont une bonne éducation, une bonne technicité mais il faut implanter les méthodologies de notre groupe ». Des formateurs seront en charge de ce travail.

Pari risqué pour l'entrepreneur qui réalise un investissement de 10 millions sur ce projet. Il assume la prise de risque et entend arriver à un chiffre d'affaires de 24 millions d'euros pour l'usine en 2013. Dans le contexte international, le boss de Mecaplast précise que ce site serbe répond à une demande de livraison de pièces dans cette zone. Délocalisation ? Non ! « Nous n'entamons pas de processus de délocalisation, mais compte tenu de délais très courts de livraison demandés, il est impossible de produire en France pour livrer notre marché serbe par exemple ». Pour autant, Mecaplast avec un chiffre d'affaires de 692 millions d'euros et l'implantation de 5 500 collaborateurs dans 15 pays entend que l'avenir « se joue au grand international ». Et ouvrira notamment un troisième site de production dans le Nord-Est de la Chine, en juillet prochain.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.