“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Matignon en Bretagne fête la double naissance princière

Mis à jour le 16/12/2014 à 07:48 Publié le 16/12/2014 à 07:40
Le prince avait reçu un accueil des plus chaleureux, en juillet 2012, lors de sa visite à Matignon, terre de ces ancêtres, d'où est issu Jacques 1er, époux de Louise-Hippolyte Grimaldi.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Matignon en Bretagne fête la double naissance princière

De l’extrême Ouest, en terres bretonnes, jusqu’au cœur de la France en pays d’Auvergne, des communes rattachées historiquement à la Principauté ont tenu à partager la joie des Monégasques

De l’extrême Ouest, en terres bretonnes, jusqu’au cœur de la France en pays d’Auvergne, des communes rattachées historiquement à la Principauté ont tenu à partager la joie des Monégasques

Les cloches ont sonné bien au-delà des frontières de Monaco. A plus de 1.300 km de là, en plein cœur des Côtes-d'Armor, dans un village situé entre Saint-Malo et le Cap Fréhel, les habitants de Matignon, ont fêté l'arrivée de Gabriella et Jacques avec fierté.

La fierté de partager une étonnante relation avec la Principauté depuis que les Grimaldi ont hérité du titre de Sire de Matignon, en 1 715. Date à laquelle Jacques de Matignon épousa Louise-Hippolyte Grimaldi - il deviendra Jacques 1er à la mort de cette dernière.

Inutile de rappeler le prénom choisi par le prince Albert et la princesse Charlène pour le prince héritier. « Nous avions prévu de partager la joie des Monégasques, comme à chaque grand événement de la Principauté, mais c'est vrai que lorsque nous avons su que Jacques était le prénom du prince héritier, nous avons été d'autant plus touchés. On ne peut s'empêcher d'imaginer que son passage chez nous en 2012 lui a peut-être donné des idées ! » s'amuse Anne Marie Marsaudon, membre de l'association des Amis du passé du pays de Matignon, qui s'associe à tous les événements marquants de la Principauté.

La commune de 1.700 âmes avait déjà fait sonner ses cloches en 1957 pour la naissance de la princesse Caroline de Monaco, alors que son glas retentissait en 2005, à la mort du prince Rainier-III.

Mercredi dernier, à 20 heures, peu après l'annonce officielle des naissances princières, les cloches de l'église de Matignon ont une nouvelle fois rappelé aux Matignonais le lien historique qui les unit à la famille Grimaldi.

Samedi dernier, rebelote à 11 h 45, et lancement des festivités avec distribution de dragées, musique traditionnelle et cornemuse ainsi que de nombreuses animations.

L'hôtel de ville arborait des drapeaux monégasques et les commerçants ont même pavoisé leur vitrine en rouge et blanc. Le maire de Matignon ainsi que l'association des Amis du passé, dont le Prince a été fait président d'honneur lors de son passage en 2012, ont envoyé des lettres de félicitations aux parents.

L'occasion peut-être, pour le souverain de se rendre une nouvelle fois sur la terre de ces ancêtres et de présenter la descendance de Jacques de Matignon.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.