“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ligne Monaco-Nice: un train en panne en bloque deux autres

Mis à jour le 01/07/2015 à 10:00 Publié le 01/07/2015 à 09:54
La panne entre Èze et Beaulieu est heureusement intervenue après le gros rush de 18 heures.

La panne entre Èze et Beaulieu est heureusement intervenue après le gros rush de 18 heures. archives Michael Alesi

Ligne Monaco-Nice: un train en panne en bloque deux autres

C'est à la fin de l'heure de pointe, peu avant 19 heures, que près d'un millier de passagers de la ligne Monaco-Nice, se sont retrouvés bloqués entre Èze et Beaulieu. Dans trois trains !

C'est à la fin de l'heure de pointe, peu avant 19 heures, que près d'un millier de passagers de la ligne Monaco-Nice, se sont retrouvés bloqués entre Èze et Beaulieu. Dans trois trains !

Ce fait plutôt inhabituel est dû à une réaction en chaîne après la panne d'une première rame. Cette dernière, qui a pris son départ normalement à 18 h 41, en gare de Monaco, direction Nice, s'est arrêtée pour une raison encore inconnue après la gare d'Èze.

"À cette heure-ci, les trains s'enchaînent et deux autres étaient déjà partis de Monaco et se sont donc retrouvés coincés derrière celui en panne. Les rames peuvent se doubler et prendre la deuxième voie par un système d'aiguillage qui n'est présent qu'en gare de Monaco puis en gare de Beaulieu. Mais entre les deux, ce n'est pas possible!", expliquait, mardi soir, le chef de gare de Monaco, Jean-Eude Lhuillier.

Prévenu à temps, le train suivant a quant à lui, pu prendre la déviation est a récupéré les voyageurs, qui pour certains, ont dû attendre près d'une heure.

À 19 h 30, les trois trains étaient toujours à quai, mais vides. Une locomotive de dépannage est venue remorquer la rame défaillante aux alentours de 21 heures. Le réseau TER avait entre-temps mis en place une circulation en alternance, entraînant des retards allant de 15 à 30 minutes. A 22 heures, le rétablissement était total.

A.-C. H.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct