Rubriques




Se connecter à

L'évacuation de la rave-party sauvage terminée en Bretagne, sept blessés de plus

L'opération d'évacuation de la rave-party à Redon (Ille-et-Vilaine) est "terminée", a annoncé samedi le préfet Emmanuel Berthier, se félicitant qu'elle se soit déroulée "sans anicroche".

B.G. Publié le 19/06/2021 à 20:12, mis à jour le 19/06/2021 à 19:51
L'évacuation de la rave-party sauvage est terminée à Redon. Photo AFP

L'intervention avait été lancée peu après 17H00 pour "mettre un terme à un rassemblement interdit" et "faire cesser la musique", a-t-il dit, indiquant qu'il y avait eu "une dizaine d'interpellations au total", six blessés légers parmi les forces de l'ordre et un blessé léger côté participant, en plus de ceux de la nuit.

L'objectif était de "neutraliser les sons, l'objectif a été atteint", a-t-il ajouté.

M. Berthier a salué "la très grande maitrise de la force". Revenant sur des affrontements survenus dans la nuit, il a déclaré: "Cette nuit on a eu très peur".

 

La rave-party illégale avait continué dans la journée après les affrontements de la nuit.

Vendredi soir, vers 22H30, les gendarmes avaient tenté d'empêcher l'installation de ce teknival interdit et organisée en hommage à Steve Maia Caniço, jeune Nantais mort noyé dans la Loire il y a deux ans lors de la Fête de la musique.

De violents affrontements avaient suivi pendant plusieurs heures et fait plusieurs blessés côté gendarmerie et participants. Un jeune homme de 22 ans a "perdu une main", avait notamment indiqué le préfet Emmanuel Berthier.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.