Rubriques




Se connecter à

Les secouristes s'activent pour retrouver une mère et son fils sous les décombres de l'immeuble effondré à Sanary

Inlassablement, les secours s’activent autour de l’immeuble écroulé, après son explosion sur le port de Sanary. Deux personnes restent disparues et sont recherchées dans les décombres. Une dame très âgée qui pouvait se trouver dans un lit médicalisé, au rez-de-chaussée. Et son fils habitant au premier étage.

So.B. Publié le 07/12/2021 à 17:40, mis à jour le 07/12/2021 à 18:33
Inlassablement, les secours s’activent autour de l’immeuble écroulé, après son explosion sur le port de Sanary. Photo Laurent Martinat et Frank Muller

Des morceaux de déblais sont retirés, ici à la main, dans des paniers portés à bras d’homme, là avec la pelle d’un mini-bull. Une progression à tâtons, minutieuse. Les hommes en rouge cèdent la place au chien de recherches qui semble bondir entre les murs éventrés.

Dans le silence, on l’entend japper.

Sur le petit port de Sanary, le temps semble suspendu. La cloche de l’église sonne dans une terrible atmosphère.

Une petite foule est massée sur un bout du quai, face à l’immeuble, les regards rivés aux moindres gestes visibles.

"Là c’était le glacier"

La tristesse est palpable. "On a beau faire, on en revient aux choses de base. Le gaz, hein?", souffle un Sanaryen.
On désigne du doigt ces lieux familiers, "là c’était le glacier". Il n’y a plus rien de l’immeuble de trois étages.

 

Les sauveteurs se concentrent vers une zone, sur le côté droit, à l’aplomb d’un mur qui penche dangereusement.
Des filins, ou des cordes, ont été tendus pour soutenir un morceau de façade.

Accrochés, grâce à une nacelle, sur une cheminée du toit voisin.

Tandis que la luminosité baissait, l’activité semblait gagner en intensité. Une course contre la montre, dans une ville déjà en deuil.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.