“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les requins dévoilent tous leurs secrets pour la grande expo de l'été à Monaco

Mis à jour le 07/06/2013 à 11:57 Publié le 07/06/2013 à 07:09
Le Musée océanographique de Monaco accueille pour deux ans une exposition spectaculaire où la scénographie séduira les petits comme les grands.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les requins dévoilent tous leurs secrets pour la grande expo de l'été à Monaco

A partir de ce samedi « Requin, l'expo-sensation » débarque au Musée océanographique. Une expo qui dépoussière le genre en proposant un accès aussi pédagogique que ludique au visiteur pour faire tomber les a priori sur cette espèce.

Et si le requin était finalement victime d'un délit de sale gueule ? Et si Steven Spielberg avait définitivement transformé ce grand poisson en tueur assoiffé de plagistes tranquilles ? Pour Robert Calcagno, c'est clair : « Il faut en finir avec le mythe du monstre marin ».Pour cela, directeur de l'Institut océanographique de Monaco accueille à partir de ce samedi « Requin, l'expo-sensation » débarque au Musée océanographique. Une expo qui dépoussière le genre en proposant un accès aussi pédagogique que ludique au visiteur pour faire tomber les a priori sur cette espèce.

"Les requins ne tuent que 10 personnes par an !"

« Il n'existe que très peu d'espèces dangereuses pour l'homme. Les requins ne tuent qu'environ 10 personnes par an, lorsque les méduses coûtent la vie à plus de 50, les serpents à 100 000 et les moustiques à 800 000. De plus, les requins sont des éléments indispensables de la chaîne alimentaire », expose Robert Calcagno.

Une scénographie spectaculaire

Et pour cela, des moyens scénographiques spectaculaires ont été mis en place avec, entre autres, l'aquarium imaginaire qui consiste en une immense fresque de 20 mètres de long qui s'anime à l'approche du visiteur. Dans le grand aquarium, les squales peuvent être observés dans leur environnement. Mais le clou de l'expo reste le Bassin Caresse où l'homme entre en contact avec ce prédateur si fantasmé pour un moment câlin. Idéal pour rendre ce poisson aussi sympathique qu'une marmotte !

Expérience inoubliable au Bassin Caresse

(Image F. Pacorel – Musée océanographique de Monaco)

D. A.


Musée océanographique de Monaco. À partir du 8 juin. Tarifs : 14 euros, réduits : de 7 à 10 euros. Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h (jusqu'à 20 h 30 à partir du 1er juillet). Rens. : tél. 00377.93.15.36.00.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.