“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les pompiers en exercice hier sur le port Hercule

Mis à jour le 15/01/2020 à 10:16 Publié le 15/01/2020 à 10:16
L’objectif de l’exercice était d’évaluer la coordination des services.

L’objectif de l’exercice était d’évaluer la coordination des services. J.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les pompiers en exercice hier sur le port Hercule

Une cinquantaine de pompiers, agents et fonctionnaires de la Société d’exploitation des ports de Monaco étaient réunis, hier matin, pour évaluer leur coordination en cas d’incendie

C’est une première. » Hier matin, Olivier Lavagna, directeur général adjoint de la Société d’exploitation des ports de Monaco (SEPM), participait, durant plus d’une heure, au déploiement de force d’une cinquantaine de sapeurs-pompiers, agents de la SEPM et personnel du Yacht-club venus sur le port Hercule pour un exercice de simulation d’un incendie de bateau faisant une victime et générant une pollution.

Il s’agissait notamment de secourir la victime, d’éteindre le feu, circonscrire le polluant, gérer la circulation maritime et évacuer les bateaux voisins en raison du risque de propagation de l’incendie.

« Le feu est un des risques principaux, explique Olivier Lavagna. Il faut travailler les réflexes. Nous nous sommes mis dans un schéma inédit avec un bateau un peu difficile d’accès au milieu du port. »

Pour parfaire l’exercice, un drone a été utilisé pour débriefer et programmer une nouvelle simulation.

De son côté, le commandant Maxime Yvrard, sapeur-pompier de Monaco, explique être satisfait que les actions des uns et des autres aient pu être coordonnées « dans un but collectif. C’est ce qui est le plus important. Notre objectif était d’évaluer le commandement et la coordination interservices. » Et le bilan semblait hier très satisfaisant pour les acteurs de cet exercice.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.