“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les entreprises de Monaco progressent de 10% selon la CDE

Mis à jour le 22/04/2012 à 10:19 Publié le 22/04/2012 à 07:07
Michel Dotta (à gauche), réélu.

Michel Dotta (à gauche), réélu. S. Danna/ Realis

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les entreprises de Monaco progressent de 10% selon la CDE

"Le chiffre d'affaires des entreprises hors banques a augmenté de 10 % ; l'emploi progresse de 3 % ; la balance commerciale de 28 %...". C'est sur ces très bonnes nouvelles que Michel Dotta a animé l'assemblée générale de la Chambre de Développement Économique (CDE) dont il est président.

Le chiffre d'affaires des entreprises hors banques a augmenté de 10 % ; l'emploi progresse de 3 % ; la balance commerciale de 28 %... ». C'est sur ces très bonnes nouvelles que Michel Dotta a animé l'assemblée générale de la Chambre de Développement Économique (CDE) dont il est président.

Au salon Bellevue du Café de Paris, quelque 200 membres étaient réunis pour approuver les bilans et programme de l'association, en présence du ministre d'État Michel Roger.

En 2011, cinquante opérations à Monaco et à l'étranger ont été organisées pour la recherche de nouveaux investisseurs et le soutien au développement des entreprises monégasques. Le membership de la CDE a augmenté de 6 %.

2012, « très encourageant »

77 dossiers d'investisseurs ont par ailleurs été ouverts l'année dernière, dont huit sont maintenant implantés dans les secteurs de la santé, l'horlogerie, le design de luxe, et l'éducation et 24 dossiers sont en cours d'installation.

De son côté, Michel Roger, présent pour la première fois en une telle occasion, a souligné le travail main dans la main entre le gouvernement et la CDE qui « joue un rôle d'interface active entre le public et le privé.» Le ministre d'État a rappelé que, si « le début de l'année 2 012 est très encourageant, restent encore beaucoup d'incertitudes sur la situation de l'Espagne, de la France et de l'Italie », ce qui laisse « le contexte économique très incertain ».

À l'issue de l'assemblée générale, Michel Dotta nous confiait : « Nous avons échappé à la morosité ambiante. Je suis toujours étonné par la capacité de résilience de Monaco. » Le président de la CDE s'est également réjoui des relations de proximité avec les services administratifs : « Je ne me souviens pas qu'un gouvernement ait été aussi proche et à l'écoute des acteurs économiques. Et Michel Roger de souligner : « Le rôle de l'État est d'être un facilitateur. »

La modernisation de l'administration est bel et bien lancée…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.