Les écoliers de Monaco s'entraînent pour la Journée internationale du sport

Vendredi au stade Louis-II, 119 élèves des classes de 7e de Monaco ont pratiqué l’athlétisme, invités par Peace and Sport à se sensibiliser aux valeurs du sport

C.V Publié le 05/04/2014 à 09:45, mis à jour le 05/04/2014 à 09:48
Les écoliers s'entraînent pour  la Journée in - 24953339.jpg

Vendredi au stade Louis-II, 119 élèves des classes de 7e de Monaco ont pratiqué l’athlétisme, invités par Peace and Sport à se sensibiliser aux valeurs du sport

15 h 02 : le coup de feu annonce le départ de la course. Comme des pros, ce sont 119 élèves des classes de 7e de Monaco qui se sont lancés hier, sur la piste du stade Louis-II, sous l'œil de Lamine Diack, président de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF).

Si les enfants étaient réunis, c'était dans le but de célébrer - avec 48 heures d'avance - la journée internationale du sport pour le développement et la paix.

Choisir le sport qu'on aime

 

Une première, annoncée pour le 6 avril, portée par l'association Peace and sport. Pendant l'après-midi, les jeunes se sont frottés aux différentes disciplines de l'athlétisme. Avec comme coach, la Britannique, détentrice du record du monde féminin du marathon (2 h 15 mn 25 s), aujourd'hui résidente monégasque est ambassadrice de Peace & Sport depuis 2009.

« J'ai commencé à 9 ans l'athlétisme et c'est un sport qui me passionne toujours. Pour un enfant, je crois qu'il est important qu'on l'oriente vers plusieurs disciplines pour qu'il trouve le sport qui l'aime » explique la championne. Selon elle, « même si les jeux vidéos par exemple concurrencent beaucoup la pratique physique, le sport est essentiel à mes yeux. Il peut changer des vies » assure-t-elle.

Un discours qui va peut être éveiller des vocations ?

Pour dimanche et la célébration de la première Journée Internationale pour le développement et la paix le dimanche 6 avril, Peace and Sport a déjà recensé plus de 220 initiatives organisées à travers le monde dans plus de 50 pays.

Sous l'impulsion des Nations Unies et du Comité international olympique, cette journée se veut dans la droite ligne des valeurs de Peace and Sport, en permettant une contribution du sport et de l'activité physique à l'éducation, au développement et à la paix durable.

 

C.V.

Pendant l'après-midi, les jeunes se sont frottés aux différentes disciplines de l'athlétisme. (Photos Cyril Dodergny)

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.