“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le trafic bientôt fluidifié grâce à la ZAC St-Antoine

Mis à jour le 17/08/2012 à 11:04 Publié le 17/08/2012 à 07:15
L'ouverture de la voie de désenclavement sera concomitante à celle de la ZAC Saint-Antoine, prévue début 2013. Elle partira ici, près du rond-point Würtemberg, pour rejoindre le stade Louis-II.

L'ouverture de la voie de désenclavement sera concomitante à celle de la ZAC Saint-Antoine, prévue début 2013. Elle partira ici, près du rond-point Würtemberg, pour rejoindre le stade Louis-II. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le trafic bientôt fluidifié grâce à la ZAC St-Antoine

Le centre intégré de gestion de la mobilité a planché pendant un an sur le nouveau plan de circulation lié à la fin du chantier sur la Basse-Corniche à Cap-d’Ail

Le centre intégré de gestion de la mobilité a planché pendant un an sur le nouveau plan de circulation lié à la fin du chantier sur la Basse-Corniche à Cap-d’Ail

Sur un territoire aussi exigu que celui de la Principauté, chaque rue, chaque intersection peut faire basculer la physionomie du trafic routier. Rappelons que plus de 40 000 travailleurs pendulaires entrent et sortent du pays chaque jour. La ritournelle des embouteillages revient régulièrement parasiter le bien-être des automobilistes.

« À chaque fois qu'un gros chantier est prévu, nous étudions le plan de circulation, explique Laurent Lanquar, chef de section du CIGM (Centre intégré de gestion de la mobilité). Nous prenons en compte trois points : l'aspect quartier résidentiel, le fait de desservir une zone industrielle et économique et celui de permettre aux actifs d'aller directement sur leur lieu de travail. Concernant la ZAC Saint-Antoine, une grosse analyse a été menée depuis un an. »

10000 véhicules sur la Basse-Corniche

Car l'accès à Monaco depuis la Basse-Corniche s'effectue par Cap-d'Ail. La Zone d'aménagement concerté (ZAC), qui devrait être mise en service à l'orée 2013, va permettre de fluidifier le trafic à l'ouest de la Principauté. En moyenne, ce sont plus de 10 000 véhicules qui empruntent cette route quotidiennement.

« Jusqu'à aujourd'hui, il y a deux points d'entrée pour se rendre à Fontvieille, commente l'expert.Les véhicules peuvent passer par la Dorsale puis par l'avenue de Fontvieille ou par l'avenue Albert-II. C'est insuffisant et surtout, cela pose le même problème, le soir à l'heure des sorties de bureaux.

Modifier la répartition des flux

Lorsque la voie de désenclavement sera ouverte - depuis le rond-point Würtemberg à Cap-d'Ail jusqu'au stade Louis II - les usagers pourront directement aller et venir dans le quartier sans faire de détour. Nous avons cherché à anticiper cette re-répartition des flux non plus en deux mais en trois points d'accès. »

L'ouverture de cette nouvelle voie va éviter d'injecter des véhicules dans les tunnels pour les conduire directement de la Basse-Corniche à Fontvieille sans faire de détour.

L'étude du plan de circulation, qui sera donc mis en service lors de l'ouverture de la ZAC Saint-Antoine a été menée en concertation avec les différents acteurs concernés, usagers, entreprises et pouvoirs publics.

Car le CIGM dans son rôle d'ordonnateur du trafic prend en compte tous les déplacements : ceux des bus mais aussi ceux des piétons car lorsqu'un train entre en gare ce sont parfois jusqu'à 2 000 voyageurs qui en sortent et traversent les passages piétons le matin à l'heure de pointe. D'ailleurs cette dernière change en été. Habituellement concentrée de 7 h 30 à 9 h 30, lors de la belle saison et avec l'arrivée des touristes, elle s'étend en ce moment et parfois jusqu'à 11 heures.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.