“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le stationnement va évoluer à Roquebrune

Mis à jour le 13/05/2017 à 05:03 Publié le 13/05/2017 à 05:03
Jeudi soir, les élus ont discuté stationnement en conseil municipal.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le stationnement va évoluer à Roquebrune

L'amende pénale de 17 e, payée pour défaut de stationnement, sera supprimée au 1er janvier 2018, au profit d'un forfait de « post-stationnement », pouvant atteindre 20 e. Explications

Quand on cause de « dépénalisation », la première chose qui vient à l'esprit reste le cannabis, grand débat de société. Or, le stationnement sur la voirie est aussi concerné. À partir du 1er janvier 2018, l'amende pénale de 17 euros pour défaut de stationnement sera supprimée. Le dossier tombera dans l'escarcelle municipale avec un usager s'acquittant d'une redevance d'utilisation du domaine public. Jeudi, les élus municipaux ont acté ce fait lors d'une séance du conseil municipal et fixé le coût horaire du stationnement à 1,30 euro (lire par ailleurs) contre 1,20 euro auparavant.

Pour une journée complète de 10 heures, incluant la pause méridienne, l'automobiliste devra débourser 20 euros.

La nouvelle nature de la redevance permettra d'opter pour le principe d'un forfait de « post-stationnement ». Pour faire bref, une personne contrôlée qui dépassera la durée de stationnement devra payer la somme de 20e, de laquelle sera déduite la part de la redevance qu'il a déjà réglée. Pour celui qui n'aura rien réglé, ce sera 20 euros tout ronds.

Le stationnement résident passe à 2 € par jour

Autre changement, la redevance journalière pour le stationnement résident passera à 2 euros, à compter du 1er septembre. Contre 1,5 euro auparavant. « Y sont éligibles tous les foyers dont la résidence principale est située à Roquebrune, quel que soit leur lieu d'habitation dans la limite d'un véhicule par foyer ou résidence principale », précise l'une des délibérations. Ainsi que les commerçants ou artisans, exerçant sur la commune. « Qu'en est-il des foyers avec plusieurs véhicules ? Que vont-ils payer : 20 euros par jour ? », questionne l'opposant, Hervé Martin. « Nous travaillons par étapes et nous voulons nous rendre compte de la façon dont l'évolution du stationnement résident est appréciée », répond le maire, Patrick Césari.

L'élu d'opposition attaque de nouveau : « Vous qui êtes un fervent défenseur du développement économique, combien va coûter ce stationnement aux non-résidents mais salariés qui travaillent à Roquebrune ? Mon calcul, c'est que cela leur coûtera 236 euros par mois, cela peut être dissuasif pour l'emploi », fait-il remarquer.

Edmond Kucma, adjoint chargé du dossier, répond du tac au tac : « Il y a plus de 870 places gratuites sur la commune. » Patrick Césari embraye : « Nous avons suffisamment de places gratuites pour attirer des gens des villes voisines, afin qu'ils prennent leur transport en commun (...) Je ne dis pas que nous ne serons pas amenés à revoir nos positions. Mais je veux procéder par étapes pour ne pas avoir à subir d'échec sur cette délibération. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.