“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert, conseillers et élus monégasques, où partent-ils en vacances?

Mis à jour le 03/08/2015 à 08:36 Publié le 03/08/2015 à 08:33
Le Roc Agel pour le prince Albert, Les Baléares pour Stéphane Valéri, le littoral varois pour Laurent Nouvion...

Le prince Albert, conseillers et élus monégasques, où partent-ils en vacances?

Souverain, conseillers de gouvernement, élus, institutionnels... Eux aussi partent en vacances. Ils ont été nombreux à jouer le jeu de la carte postale. Tour d’horizon des destinations choisies

Souverain, conseillers de gouvernement, élus, institutionnels... Eux aussi partent en vacances. Ils ont été nombreux à jouer le jeu de la carte postale. Tour d’horizon des destinations choisies

Qu'ils soient élus au Conseil national, conseillers, chef de gouvernement ou même souverain, ils ont aussi droit au repos estival, après cette année particulièrement chargée.

Et traditionnellement, c'est durant le mois d'août, période la plus calme institutionnellement à Monaco, que les valises se font. Nombreux sont ceux qui partiront dès ce week-end. Pour d'autres, ce sera plutôt la deuxième quinzaine, astreinte oblige.

Les périodes de repos, quant à elle, varient de deux à trois semaines. Pas plus.

Une seule semaine pour le prince

Il n'y a que le prince Albert II qui ne s'octroie qu'une toute petite semaine. Sept jours au milieu d'un agenda plus que rempli. Selon nos informations, ils devraient se dérouler non loin de la Principauté, à Roc Agel, dans la résidence des Grimaldi. Selon le Palais, "ces quelques jours seront consacrés à sa famille. Au programme: calme et repos".


Le prince Albert II profitera de sa famille à Roc Agel, résidence des Grimaldi.

Côté gouvernement, les conseillers et le ministre d'État se relaient pour assurer une permanence en Principauté, "afin qu'il y ait toujours un membre du gouvernement présent en cas de problème".

Marie-Pierre Gramaglia, conseiller pour l'Équipement, a décidé de consacrer ses deux semaines à sa fille avec quelques jours au Puy du Fou et au Futuroscope, puis direction le Cantal.

Jean Castellini, conseiller pour les Finances, avait un heureux impératif. Son épouse vient en effet de donner naissance à une petite fille - la rédaction de Monaco-Matin en profite d'ailleurs pour transmettre ses félicitations aux parents. "Le départ se fera donc plutôt vers la fin août, direction la Dordogne."

France et Espagne: destinations phares

La Nièvre, Biarritz, la Corse ou encore le Var et la Bretagne. La France est clairement la destination phare choisie pour les vacances par les personnalités monégasques interrogées.

Et même si Jean-Charles Allavena, conseiller national, s'offre une semaine à Chicago avec la fédération monégasque de bridge, "avec l'assentiment de son épouse, sourit cette dernière. Il rejoindra toute la famille ensuite dans le Lubéron pour le reste des vacances!"


La Corse du Sud pour Michel Dotta, président du Monaco Economic Board, et Thierry Poyet, conseiller national.
 

Béatrice Fresko-Rolfo, élue au Conseil national, a choisi Biarritz pour profiter de sa tribu à partir de la mi-août. Thierry Poyet, élu lui aussi, est déjà en partance pour la Corse du Sud pour quinze jours "avec toute la famille mais sans internet!"

Il apercevra peut-être Michel Dotta, président du Monaco Economic Board (ex-CDE) et son épouse, qui ont, eux aussi, privilégié cette destination.

Enfants, farniente et calme restent définitivement les maîtres mots pour tous.

Même si, pour certains, cela semble plus difficile de couper. À l'image du président du Conseil national, Laurent Nouvion, qui avoue "ne jamais vraiment s'arrêter. Les vacances seront studieuses car j'en profite pour rattraper les dossiers en retard mais je m'adonne aussi beaucoup à la lecture."

Son livre de chevet pour le mois d'août: Anti Piketty, Vive le capital au XXIe siècle de Jean-Philippe Delsol ! Il profitera tout de même de ce break pour passer quelques jours aux États-Unis où il a des attaches, puis près de deux semaines dans le Var, en famille.


Le littoral varois pour le président du Conseil national, Laurent Nouvion.

"La rentrée est prête!"

Quelques-uns ont tout de même décidé de passer l'intégralité de leurs vacances hors des frontières françaises. La deuxième destination en vogue semble être l'Espagne. Stéphane Valeri partira découvrir les îles Baléares avec ses deux enfants et sa compagne. "Au programme : excursions, plage, natation..."

Isabelle Bonnal, directeur de l'Éducation nationale, a elle aussi privilégié cette destination, mais pour "des vacances culturelles. Je vais découvrir Madrid avec mon frère qui est un fin connaisseur de cette capitale. Et je peux partir tranquille puisque je viens de boucler la rentrée!"

Aïe ! À peine parti, il faut déjà penser à septembre. Mais c'est finalement tout ce qui fait le sel des vacances.


Les Baléares pour Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct