Rubriques




Se connecter à

Le premier anniversaire du 14-Juillet dévoilé

Les grandes lignes de l'hommage de la Ville de Nice, qui aura lieu un an après l'attentat, ont été présentées vendredi matin. Avec concert, défilé et séquences émotion où les Niçois seront acteurs

Véronique MARS Publié le 07/05/2017 à 05:12, mis à jour le 07/05/2017 à 05:12
Après des mois de concertation, le comité de la mémoire, présidé par Christian Estrosi, a rendu, vendredi matin, sa copie sur l'organisation du premier anniversaire du 14-Juillet.
Après des mois de concertation, le comité de la mémoire, présidé par Christian Estrosi, a rendu, vendredi matin, sa copie sur l'organisation du premier anniversaire du 14-Juillet. DR et V. M.

Recueillement, communion d'esprits dans des rassemblements marqués par des gestes forts pour faire vibrer nos valeurs de la République : tel est le fil conducteur de l'hommage de la Ville de Nice qui sera rendu le 14 juillet, un an jour pour jour après le terrible attentat de la promenade des Anglais qui a fait 86 victimes et plus de 400 blessés.

Vendredi matin, autour des membres du Comité de la mémoire et des élus réunis dans la salle des fresques de l'hôtel de ville, Christian Estrosi, président de la Métropole et premier adjoint au maire, a dévoilé les grandes lignes de ce premier anniversaire. Le ton est grave, solennel, à la dimension de la douleur et des plaies toujours à vif, pour présenter le contenu de cette journée, intense en émotions, arrêté « après des mois de concertation » avec les familles des victimes. Pour que dans cette « ville martyre », les Niçois, touchés au cœur par cet attentat, puissent s'associer à cet hommage fraternel.

Un an après, cette Fête nationale aura d'autres couleurs, une autre intensité aussi, empreinte d'émotion. Et se jouera, de 9 à 23 heures, essentiellement entre la place Masséna et la promenade du Paillon. En dehors de la Prom'. « Volonté des familles » et « obligation de sécurité », justifie Christian Estrosi, pour « qu'aucun incident ne vienne ternir ces grands moments de rassemblement » qui seront placés sous haute protection policière. En voici les principaux temps forts.

 

Une fontaine et un cœur de 86 noms

C'est la sculpture du souvenir. Celle provisoire, choisie en accord avec les familles, qui unira la fontaine utilisée pour l'hommage national d'octobre dernier et le cœur géant en plexiglas formé de 86 noms, conçu par l'OGC Nice. Une œuvre de 1,7 mètre de hauteur qui sera retravaillée, avec l'inscription sur le corps de la fontaine des 86 prénoms, noms et âges des victimes. Dès la mi-mai, elle sera installée dans les jardins de la villa Masséna et le restera jusqu'à l'installation sur la Prom' du mémoriel définitif, d'ici à la fin de l'année, ou au plus tard début 2018. C'est devant cette fontaine du souvenir, ancrée dans ce jardin propice au recueillement, que débutera la journée d'hommage du 14 juillet. Avec à 9 heures, « pour qui le souhaitera », un office œcuménique célébré par l'association Alpes-Maritimes Fraternité.

Hommage et défilé

À 16 heures s'ouvrira le temps de l'hommage, au jardin Albert-Ier, devant le miroir d'eau, où 1 800 chaises et gradins seront installés. À 18 heures, la place Masséna accueillera le défilé militaire lors duquel seront mis à l'honneur les forces de l'ordre, pompiers, médecins, infirmiers, agents de services… Ces hommes et ces femmes qui, lors de cette fatale nuit du 14-Juillet, ont porté secours en accomplissant des soins et gestes qu'ils ne peuvent oublier.

1 500 objets pour un message

 

C'est l'un des gestes forts. Celui pour lequel les Niçois deviendront acteurs en apportant, à partir de 9 heures, un objet sur le quai des États-Unis. Objectif : former un message dont la teneur n'a pas été dévoilée hier. Une chaîne de 1 500 objets colorés pour des mots forts, choisis par les familles, laquelle, à 20 heures, sera filmée par un drone. Des images prises du ciel d'une Nice qui n'oublie pas, d'une « Nice solidaire, debout, fière et vivante » qui seront, à la fois, retransmises sur les écrans géants de la place Masséna et postées sur le Net. À la Terre entière !

Concert et flammes d'espoir

À 21 h 30, se jouera un concert sur la Coulée verte, derrière le miroir d'eau. Avec l'orchestre philharmonique, le chœur de l'opéra de Nice, des chorales et un artiste, invité mystère, pour un concert de solidarité qui sera retransmis, là aussi, sur les écrans géants de la place Masséna.

À 23 heures, pas de feux d'artifice. Ni à Nice, ni dans le département, à la demande de l'association Promenade des anges. Un souhait que les maires des Alpes-Maritimes ont entendu et relayé. En revanche, sur la plage, quai des États-Unis, il y aura une ultime séquence émotion, avec l'allumage de lampions. Au nombre de 86, ces flammes du souvenir seront lâchées par les familles. Pour briller et s'élever dans le ciel, comme autant de flammes d'espoir d'un monde plus fraternel.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.