“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le nouvel Hôtel de Paris séduit le conseil communal

Mis à jour le 23/01/2015 à 08:24 Publié le 23/01/2015 à 07:23
Le conseil communal a présenté, mercredi soir en séance publique extraordinaire, les visuels du cabinet d’architectes Gabriel Viora.

Le conseil communal a présenté, mercredi soir en séance publique extraordinaire, les visuels du cabinet d’architectes Gabriel Viora. DR / Images du cabinet Gabriel Viora

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le nouvel Hôtel de Paris séduit le conseil communal

Le projet architectural de la Société des Bains de Mer a été approuvé à l’unanimité. Il prévoit notamment la démolition totale de la rotonde actuelle du palace

Le projet architectural de la Société des Bains de Mer a été approuvé à l’unanimité. Il prévoit notamment la démolition totale de la rotonde actuelle du palace

L'architecture de l'Hôtel de Paris évolue… Après un projet présenté en séance en janvier 2014, le conseil communal a voté à l'unanimité des conseillers nationaux présents une deuxième version architecturale, dans le cadre d'une séance publique extraordinaire* où des images de synthèse du cabinet d'architectes Gabriel Viora et Richard Martinet ont été présentées.

Ce projet prévoit notamment la démolition complète de la rotonde du palace, cet édifice en demi-lune construit, en arrière-plan de l'Hôtel de Paris, face à la mer.

« Dans le dossier initial, la façade de la rotonde était conservée sur les quatre premiers étages, représentant sa partie la plus ancienne, explique François Lallemand, conseiller communal, par ailleurs architecte. En effet, le service instructeur a rappelé que la façade initiale avait fait l'objet de deux surélévations. La première en 1921, la seconde en 1958. Les planchers devaient, quant à eux, être démolis dans leur totalité dès le dossier initial. »

Esthétique homogène

Aujourd'hui, la SBM souhaite « procéder à la démolition totale de la rotonde qu'elle justifie par une meilleure maîtrise des délais d'exécution ainsi que par une meilleure cohésion de matériaux, évitant ainsi les problèmes de liaison entre la façade ancienne et les nouveaux planchers en béton. »

Évidemment, ce projet de faire table rase du passé risque de faire faire des bonds aux amoureux du patrimoine. Mais les visuels présentés en séance publique ont rassuré les élus. Et la reconstruction devrait être « selon la trame de la façade existante dans ses quatre premiers niveaux. Cela permettrait de prolonger l'esthétique initiale à l'ensemble des étages et d'aboutir à une homogénéité d'ensemble. »

L'architecte Gabriel Viora précise également que les structures actuelles du bâtiment n'étaient pas adaptées à l'édification des nouveaux espaces. De plus,« le nouveau bâtiment sera aux normes parasismiques », explique l'architecte.

D'ailleurs, Georges Marsan s'est réjoui des modifications apportées. Le projet initial avait été voté en janvier 2014. Toutefois, « le conseil communal avait conforté les réserves émises par le comité consultatif pour la construction, et insisté sur la nécessité que l'aspect extérieur des quatre derniers niveaux de la rotonde soient retravaillés ». Aussi, mercredi soir, Françoise Gamerdinger, représentant le pôle culture, Marjorie Crovetto-Harroch, André J. Campana et Christian Raimbert se sont-ils tous dit satisfaits du projet actuel. Un projet qui doit être définitif…

*L'ordre du jour de cette séance publique extraordinaire était constitué de trois dossiers d'urbanisme, dont celui de la SBM, et des tarifs 2015.

 

À noter que le projet architectural présentait d'autres modifications, parmi lesquelles le traitement de l'angle de la rue des Beaux-Arts et de l'avenue Princesse-Alice, l'ouverture de la cour intérieure, la création d'un accès handicapés, l'extension de 130 m2 de la terrasse du bar américain…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.