“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le gouvernement monégasque condamne le blocage de Robertshaw

Mis à jour le 13/03/2015 à 08:12 Publié le 13/03/2015 à 08:08
Les salariés de Robertshaw étaient hier matin, dès 6 heures, devant leur entreprise dont ils interdisaient l'accès à tous.

Les salariés de Robertshaw étaient hier matin, dès 6 heures, devant leur entreprise dont ils interdisaient l'accès à tous. J.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le gouvernement monégasque condamne le blocage de Robertshaw

Pour exprimer leur colère devant les propositions selon eux nettement insuffisantes faites par la direction de Robertshaw dans le cadre de leur prochain licenciement, les salariés ont bloqué hier, entre 6 et 21 heures, l'accès de leur entreprise. Hier soir, le gouvernement princier a souhaité exprimer sa position.

Pour exprimer leur colère devant les propositions selon eux nettement insuffisantes faites par la direction de Robertshaw dans le cadre de leur prochain licenciement, les salariés ont bloqué ce mercredi, entre 6 et 21 heures, l'accès de leur entreprise.

Ce mercredi soir, le gouvernement princier a souhaité exprimer sa position. Ainsi, il «tient à condamner avec la plus grande fermeté les actes de malveillance ayant conduit à bloquer les accès de l'entreprise Robertshaw, qui nuisent tant à l'intérêt de la société qu'à celui des salariés et à l'image de la Principauté (...). Le gouvernement tient à souligner son attachement au respect des libertés constitutionnelles que représentent tant la liberté de faire grève que la liberté de travailler. Il n'y a pas pour lui de hiérarchie entre ces libertés. (...) Ainsi, la direction de la Sûreté publique est-elle intervenue le jour même de la constatation de ces événements pour rétablir le libre accès à l'entreprise».

>>RELIRE.

Le gouvernement précise également qu'il «compatit à l'angoisse des salariés concernés par la fermeture prochaine de cette usine» et rappelle qu'il mettra en place «des mesures d'accompagnement pour le retour à l'emploi de tous les salariés, dans les meilleurs délais, en Principauté».

Rappelons que les négociations entre salariés et direction devaient  se terminer jeudi

>>RELIRE.
>>RELIRE.
>>RELIRE. A Monaco, les plans sociaux existent aussi

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.