“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le géant du luxe LVMH pourrait entrer au capital de la SBM à Monaco

Mis à jour le 28/02/2015 à 09:40 Publié le 28/02/2015 à 08:52
Les travaux de rénovation de l'Hôtel de Paris qui seront terminés à l'horizon 2019 et la construction de sept tours en lieu et place du Sporting d'Hiver, place du Casino, sont estimés à 650 millions d'euros.

Les travaux de rénovation de l'Hôtel de Paris qui seront terminés à l'horizon 2019 et la construction de sept tours en lieu et place du Sporting d'Hiver, place du Casino, sont estimés à 650 millions d'euros. (DR)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le géant du luxe LVMH pourrait entrer au capital de la SBM à Monaco

Alors que le groupe Monte-Carlo SBM a ouvert son capital à hauteur de 220 millions, plusieurs investisseurs extérieurs seraient en pleines tractations, dont Bernard Arnault, le patron de LVMH.

Alors que le groupe Monte-Carlo SBM a ouvert son capital à hauteur de 220 millions, plusieurs investisseurs extérieurs seraient en pleines tractations, dont Bernard Arnault, le patron de LVMH.

L’augmentation de capital de la Société des Bains de Mer (casino, hôtellerie de luxe et immobilier à Monaco) interviendra le 11 mars. Le groupe cherche en effet quelque 650 millions d’euros pour rénover une grosse partie de la place du Casino.

Pour financer cette opération, la SBM aura recours à l’emprunt mais aussi à une augmentation de capital de 220 millions d’euros.

"Des discussions sont en cours avec des investisseurs extérieurs mais les accords n’interviendront pas à temps", précise le ministre d’État, Michel Roger. En attendant, c’est l’État qui mettra la main à la poche. 

L’État souscrira donc l’intégralité de sa part à hauteur de 69 % mais ne descendra pas en dessous de 60 %. Les investisseurs étrangers pourraient participer à hauteur maximum de 9 %.

"Le Qatar, c'est non"

Une source proche des négociations assure que Bernard Arnault, patron de LVMH, serait à la table des discussions mais dément formellement les informations données par certains journaux ces derniers jours: "Le Qatar, c’est non!" 

La QD Europe Sarl, filiale du fonds d’investissement Qatari Diar étant déjà actionnaire à hauteur de 6,39 %, la SBM ne souhaite pas plus de participation.

Un groupe australien spécialisé dans l’hôtellerie de luxe et les casinos fait également figure de client sérieux.

Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l’AS Monaco, intéressé dans le courant de l’année 2014, n’a pas vu les négociations aboutir.

Le groupe Monte-Carlo SBM est détenu à ce jour par l’État monégasque à hauteur de 69,9 %.L’action est évaluée à 34,60 euros.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.