“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le gardien du Panorama poignardé

Mis à jour le 12/05/2017 à 05:27 Publié le 12/05/2017 à 05:27
L'agresseur n'avait aucun lien, a priori, avec le gardien d'immeuble ni même avec la Principauté.

L'agresseur n'avait aucun lien, a priori, avec le gardien d'immeuble ni même avec la Principauté. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le gardien du Panorama poignardé

Il était au mauvais endroit, au mauvais moment… Mercredi matin, à 9 h 30 précises, le gardien du Panorama a été poignardé dans le bas-ventre puis à la cuisse.

Il était au mauvais endroit, au mauvais moment…

Mercredi matin, à 9 h 30 précises, le gardien du Panorama a été poignardé dans le bas-ventre puis à la cuisse. L'agresseur a ensuite quitté le 57, rue Grimaldi pour partir en direction de la gare où il a été interpellé moins de dix minutes après les faits.

Le gardien d'immeuble n'a pas été grièvement blessé. Mais il a tout de même été transporté à l'hôpital Pasteur de Nice où il a subi une intervention chirurgicale. Hier, il n'avait pas encore été entendu par les services de police.

L'acte d'un déséquilibré

Rien ne lie, semble-t-il, les deux hommes. L'agressé est un Français, habitant à Nice, né en 1971. L'agresseur est un Algérien, résidant en France dans le Val-d'Oise, et né en 1976.

La vidéosurveillance montre qu'il n'y a eu aucun échange verbal ou autre entre les deux hommes. Le parquet général confirme qu'il s'agit de l'acte d'une personne atteinte de troubles mentaux qui a été, dès son interpellation, internée à Nice. L'homme n'a donc pas été entendu mais il est connu des services de police français pour violence.

Les suites judiciaires se dérouleront en France en raison de la nationalité de la victime et du lieu de résidence des deux hommes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.