“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le feu d'artifice du 15-Août est maintenu à Menton

Mis à jour le 12/08/2016 à 05:09 Publié le 12/08/2016 à 05:09

Le feu d'artifice du 15-Août est maintenu à Menton

Après l'hésitation sur le maintien ou non de l'événement, suite à l'attentat du 14-Juillet à Nice, la municipalité a finalement pris la décision de tirer le feu d'artifice en face du Bastion

Quelques jours après l'attentat du 14-Juillet à Nice, la question s'est rapidement posée dans les coulisses de la mairie. Faut-il maintenir ou non le feu d'artifice du 15-Août, tiré habituellement en face du Bastion ? Une décision pas forcément suspendue à la seule problématique de la sécurité. « Soyons clairs, les terroristes de Daesh visent des événements de masse pour pouvoir exister dans les médias et réseaux sociaux. Ce n'est pas le cas ici », confiait d'ailleurs Jean-Claude Guibal, le 20 juillet dans nos colonnes.

Non, c'est surtout par respect pour les proches des 85 victimes fauchées par le camion fou sur la Prom' que l'interrogation du maintien a aussi trouvée toute sa légitimité. « C'est la seule manifestation où l'on a hésité. Il y a eu l'émotion des jours d'après puis le respect pour les familles. Mais finalement, on maintient ! », annonce le député-maire.

« Ne pas renoncer à notre manière de vivre »

Là où de nombreuses villes azuréennes ont préféré sacrifier le feu d'artifice du 15-Août sur l'autel de la sécurité (lire par ailleurs), la ville de Menton, elle, n'a pas voulu céder à la psychose.

« On ne va pas passer notre temps à renoncer à notre manière de vivre. Les gens qui viennent à Menton viennent ici pour les animations. Ce feu d'artifice sera en hommage aux victimes », justifie le député-maire.

Fruit de moultes réunions, le dispositif de sécurité sera forcément revu à la hausse par rapport aux années précédentes. « On se calque sur le concert de pré-ouverture de la basilique avec la rue bloquée par des camions et une très forte présence policière. » Pas moins d'une quarantaine de policiers municipaux et nationaux ainsi que des militaires de l'opération Sentinelle patrouilleront dans le secteur. Et ce, jusqu'à ce que la dernière note s'échappe de l'esplanade Francis-Palmero où se tiendra le bal, après le feu d'artifice de 22 heures.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct