“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le corps d'une plongeuse retrouvé au pied d'une épave au large de Dunkerque

Mis à jour le 14/08/2020 à 18:11 Publié le 14/08/2020 à 18:11
Illustration.

Illustration. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le corps d'une plongeuse retrouvé au pied d'une épave au large de Dunkerque

Le corps d'une plongeuse, qui serait celui d'une ressortissante belge disparue depuis septembre après une sortie de loisirs, a été retrouvé mardi au large de Dunkerque (Nord) "au pied" d'une épave, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le corps retrouvé par des plongeurs mardi "pourrait correspondre à celui de cette dame", mais il faut attendre les résultats dans les prochains jours de l'autopsie et des prélèvements ADN pour une identification "formelle", a indiqué à l'AFP le parquet de Dunkerque, confirmant une information de la Voix du Nord.

En septembre 2019, un couple de plongeurs belges avait disparu lors d'une sortie en mer.

Selon la Voix du Nord, ils étaient partis, avec leur palanquée, de Nieuport (Belgique) pour explorer une épave gisant à 35 mètres de fond, à la limite des eaux territoriales belges et françaises.

Les enquêteurs de la gendarmerie maritime française ignorent pour l'heure pourquoi ils n'ont pas pu remonter à la surface.

Le corps du plongeur n'a pas été retrouvé pour l'instant. Une fois l'identité de la plongeuse confirmée, le parquet de Dunkerque pourra se dessaisir au profit du parquet de Bruges.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.