“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le Conseil stratégique pour l'attractivité de Monaco rend sa copie

Mis à jour le 22/01/2015 à 08:40 Publié le 22/01/2015 à 08:20
Les présidents des cinq commissions du CSA ont présenté le bilan de leurs travaux hier matin en présence du ministre d'État Michel Roger (ici au centre).

Les présidents des cinq commissions du CSA ont présenté le bilan de leurs travaux hier matin en présence du ministre d'État Michel Roger (ici au centre). Manuel Vitali / Centre de presse

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Conseil stratégique pour l'attractivité de Monaco rend sa copie

Après un premier mandat (2011-2014), cet organisme s’engage dans un second.Trois ans au cours desquels il va proposer des pistes pour attirer de nouveaux acteurs économiques

Après un premier mandat (2011-2014), cet organisme s’engage dans un second.Trois ans au cours desquels il va proposer des pistes pour attirer de nouveaux acteurs économiques

Depuis quatre ans, le Conseil stratégique pour l'attractivité (CSA) s'attache à réfléchir sur le présent pour mieux penser l'avenir. Dresser un bilan de ce qui existe et en tirer les enseignements pour mieux promouvoir la Principauté mais aussi inciter les investisseurs à s'y installer.

Cet organisme apporte un diagnostic et des propositions à destinations des pouvoirs publics, en liaison avec l'Imsee (Institut monégasque de la statistique et des études économiques).

Il étudie tant le développement économique de Monaco que l'augmentation des recettes de l'État, la maîtrise des dépenses publiques et les orientations stratégiques.

La santé reste un atout majeur

Le CSA a rendu hier matin le rapport de son premier mandat (2011-2014). L'occasion de présenter le bilan et les perspectives de chacune des cinq commissions : « finances », « destination Monaco », « qualité de vie », « immobilier » et « Monaco, capitale du yachting », auxquelles s'est rajoutée une sous-commission dédiée expressément à l'attractivité médicale.

Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement pour les Affaires sociales et la Santé, a ainsi rappelé qu'« avec la sécurité et l'éducation, la santé est l'un des éléments majeurs qui font que l'on s'installe en Principauté et qu'on y reste. Depuis un an, une chaîne dédiée a été créée sur Monaco Channel. (...) Par ailleurs, nous finalisons une plaquette de présentation globale de toute l'offre de soin en Principauté, en français et en anglais. »

Le conseiller de gouvernement pour les Finances et l'Économie Jean Castellini a, quant à lui, souligné « l'enthousiasme, la créativité et la motivation »des membres du CSA.

Pour le second mandat (2014-2017), quinze membres de droit, 30 personnalités qualifiées et 3 experts permanents ont été nommés par des ordonnances souveraines, en juin dernier.

Ils auront trois ans pour poursuivre le travail engagé afin de favoriser l'attractivité du pays, chère au prince Albert II. Parmi les nombreuses pistes d'études figurent des thématiques aussi diverses que l'évolution des droits de mutation, le certificat fiscal de résidence, la sécurité des biens et des personnes ou encore le plan de mouillage et le pavillon de plaisance réservé aux résidents.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.