“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Laurent Nouvion, président du Conseil national monégasque est intervenu à l'ONU

Mis à jour le 07/09/2015 à 08:36 Publié le 07/09/2015 à 07:59
Le président Nouvion est intervenu mardi à la tribune des Nations Unies, à New York.(DR)

Laurent Nouvion, président du Conseil national monégasque est intervenu à l'ONU

Le président du Conseil national a participé à la 4e Conférence mondiale des présidents de parlement de l’Union interparlementaire

Le président du Conseil national a participé à la 4e Conférence mondiale des présidents de parlement de l’Union interparlementaire

Du 31 août au 2 septembre, Laurent Nouvion, accompagné de Christian Barilaro, a participé, au siège de l'Organisation des Nations Unies à New York, aux travaux de la 4e Conférence mondiale des présidents de parlement de l'Union interparlementaire (UIP).

Ce sommet, auquel participent près de 180 dirigeants de parlements membres de l'UIP, a consacré son débat général à la thématique suivante: "Mettre la démocratie au service de la paix et du développement durable: construire un monde tel que le veut le peuple".

"Les Monégasques attachés à leur modèle politique"

C'est dans ce cadre que le président du Conseil national est intervenu, mardi après-midi, à la tribune des Nations Unies. Il a souligné qu'il était fondamental que "les représentants des peuples [s'engagent] à soutenir [leurs] gouvernements respectifs dans l'application des 17 Objectifs de développement durable" (ODD).

Laurent Nouvion a également insisté sur le fait que "la démocratie ne doit pas être confondue avec l'unification globale de nos modèles de société, car nous avons tous une culture, une langue et des particularismes liés à notre histoire".

Et de poursuivre: "La Principauté en est un exemple vivant. Les Monégasques sont farouchement attachés à leur modèle politique. Les démocraties peuvent être hétérogènes dans leurs formes tant qu'elles respectent dans le fond les principes universels des droits de l'Homme."

Il a également souligné le caractère visionnaire des princes souverains de Monaco en évoquant l'engagement personnel d'Albert II en faveur des problématiques environnementales et l'Institut international de la paix, première "forme embryonnaire de la Société des Nations" fondée en 1903 par le prince Albert Ier.

La Conférence s'est clôturée mercredi avec l'adoption d'une déclaration commune des 140 États représentés à New York, qui s'engageront à unir leurs efforts pour réaliser les ODD, continuer à renforcer la démocratie, lutter contre toute forme de discrimination, veiller au respect des droits de l'Homme et du droit international humanitaire.

Parallèlement aux séances plénières, la délégation s'est réunie avec le Président de la Knesset d'Israël, la Présidente du Sénat ainsi que le président de la Chambre des représentants de la Belgique.

Laurent Nouvion et Christian Barilaro ont aussi pris part à un déjeuner de travail avec le Président de la Chambre des Députés du Luxembourg. Ces réunions bilatérales avec ces petits pays ont été l'occasion d'aborder notamment les relations avec l'Union européenne, dans le cadre des négociations des accords d'association avec la Principauté, et les relations d'amitié existant entre ces assemblées respectives.

La Conférence mondiale des Présidents de Parlement se réunit tous les cinq ans depuis 2000 aux Nations Unies à New York.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct