Rubriques




Se connecter à

Larvotto: Albert plonge pour le 7e bain de Noël

Plus de 200 participants se sont retrouvés, hier matin, sur la plage du Larvotto autour du souverain, fidèle à cet événement caritatif

Daphné Manuel Publié le 19/12/2011 à 07:15, mis à jour le 02/01/2012 à 18:43
Albert II à l'eau  pour le 7e bain de Noël - 15401533.jpg
Pères Noël, sportifs, familles et amis… Ils ont tous piqué une tête dans une eau à 14 degrés. Le souverain, lui, a donné l'exemple en effectuant quelques brasses. Laurent Carré

Plus de 200 participants se sont retrouvés, hier matin, sur la plage du Larvotto autour du souverain, fidèle à cet événement caritatif

Les plus courageux ont revêtu peignoirs et maillots de bain tôt, hier matin. Alors que, pour rester dans le thème, certains n'ont pas hésité à sacrifier leurs costumes de pères et mères Noël. Sur la plage du Larvotto, les volontaires pour le traditionnel bain de Noël étaient nombreux cette année encore.

Plus de 200 participants se sont inscrits pour cette septième édition, organisée au profit de l'Association Thaï After Tsunami Schooling Aid (TATSA, aide scolaire pour les Thaïlandais après le tsunami).

 
 

Il y avait là, des personnalités de la principauté, des membres de clubs sportifs comme les « Amici Del Mar », venus tout spécialement de Livourne (Italie) et des dizaines d'anonymes motivés.

Tous ont tenté tant bien que mal d'oublier le ciel maussade et les quelques gouttes glacées qui s'en échappaient.

Heureusement, l'ambiance polynésienne s'est prêtée au mieux à l'échauffement collectif.

Très attendu, le prince Albert II a gagné la plage par petites foulées sportives, arborant, pour l'occasion un short de bain et une chemise hawaïenne. Le temps de la photo officielle et les baigneurs se sont enfin jetés dans une eau flirtant avec les 14 degrés. Ce plongeon d'hiver n'aura duré guère plus de quelques minutes. Mais il n'en fallait pas davantage pour illustrer cette matinée placée sous le signe de la solidarité.

Du primaire à l'université

 

Transis de froid ou vivifiés, les nageurs au grand cœur se sont ensuite retrouvés autour d'un vin chaud.

Pierre Frolla, directeur de l'École Bleue et parrain de l'association TATSA, s'est réjoui de cette « grosse réussite ».

«Nous avons eu la chance de pouvoir compter sur tous ces gens qui se sentent concernés,a-t-il indiqué. La mission de TATSA arrive à son terme. Nous avons soutenu pendant sept ans des enfants qui, aujourd'hui, sont à l'université. Cette ONG à court terme a très bien fonctionné de par ses diverses actions, dont la plus symbolique reste le bain de Noël. Le prince est un fidèle de cet événement. Il décide même de sa date afin de pouvoir y participer !»

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.