“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La vitesse en ville respectée neuf fois sur dix à Monaco

Mis à jour le 13/03/2013 à 09:35 Publié le 13/03/2013 à 07:04
Globalement, les usagers sont respectueux de la vitesse. En revanche, ceux qui ont des bolides de sport ont tendance à appuyer sur la pédale.

Globalement, les usagers sont respectueux de la vitesse. En revanche, ceux qui ont des bolides de sport ont tendance à appuyer sur la pédale. Michaël Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La vitesse en ville respectée neuf fois sur dix à Monaco

Avenue d’Ostende, un radar pédagogique a été installé.Nous avons constaté qu’un peu moins de 10 % des automobilistes font clignoter le voyant signalant qu’ils ont dépassé la limitation

Avenue d’Ostende, un radar pédagogique a été installé.Nous avons constaté qu’un peu moins de 10 % des automobilistes font clignoter le voyant signalant qu’ils ont dépassé la limitation

Avenue d'Ostende, dimanche après-midi. La circulation routière est très fluide. Le week-end, il n'y a jamais beaucoup de trafic sur les voies monégasques. Est-ce que pour autant les conducteurs prennent des libertés avec la réglementation, notamment en matière de vitesse ? Nous décidons d'étudier le comportement des usagers. Les chiffres, c'est une chose. La réalité est parfois plus parlante.

Un radar pédagogique est installé dans le sens de la descente, juste après l'intersection avec l'avenue de la Costa devant l'IM2S. En vert, il indique une vitesse inférieure à la limitation soit 50 km/h. Dès lors que cette limite est franchie, le chiffre clignote en orange avec l'indication « trop vite » en caractères majuscules et passent au rouge au-delà de 55 km/h.

La moitié des contrevenants roulent en grosse cylindrée

Nous n'avons pas tenu compte de ceux qui débouchaient de l'avenue de la Costa, qui, par définition, roulent à très faible allure puisqu'ils quittent un stop à cet endroit avant de s'engager dans la descente. Un constat : quand 100 véhicules (voitures, deux-roues, bus) ont respecté la réglementation, onze l'ont enfreint (soit moins de 10 %).

Parmi eux, aucun n'est allé au-delà des 60 km/h, la majorité des infractions étaient situées entre 54 km/h et 56 km/h. Sur ces onze contrevenants, deux étaient des scooters, les autres des automobiles. Et parmi elles, on a compté cinq grosses cylindrées. Visiblement, les pilotes des bolides de sport ont tendance à appuyer sur la pédale plus facilement que ceux qui conduisent des citadines classiques. Parmi les 100 bons élèves, mention spéciale pour le petit train qui n'a pas dépassé les 21 km/h. Heureusement pour les passagers et leurs appareils photos !

Les autobus ont quasiment tous roulé à moins de 40 km/h.

Force est de constater que les conducteurs ont tendance à freiner à l'approche du panneau. Est-ce dû à un effet dissuasif ou est-ce par prudence, la pente étant raide et le rond-point en contrebas est proche ? Toujours est-il que l'objectif est atteint : les usagers sont majoritairement respectueux des limitations de vitesse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.