“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La villa Paloma expose un mystérieux collectionneur

Mis à jour le 23/10/2013 à 07:56 Publié le 23/10/2013 à 07:16
La princesse Caroline a été guidée dans l'exposition, hier matin, par Marie-Claude Beaud et Loïc Le Groumellec (à ses côtés sur notre photo de droite).
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La villa Paloma expose un mystérieux collectionneur

La princesse Caroline a inauguré hier la nouvelle exposition du Nouveau Musée national de Monaco, faite d’œuvres piochées dans les réserves d’un collectionneur discret

La princesse Caroline a inauguré hier la nouvelle exposition du Nouveau Musée national de Monaco, faite d’œuvres piochées dans les réserves d’un collectionneur discret

On l'appelle Monsieur B. Nom de code. Nous n'en saurons pas davantage. Ce mystérieux collectionneur d'art contemporain vit entre la région parisienne, la Suisse et Monaco où il est résident. Pour le Nouveau Musée national de Monaco (NMNM), il a accepté d'ouvrir grandes les portes de son immense collection. Sans dévoiler ou presque - il faut être attentif en lisant le catalogue - son nom.

L'exposition, intitulée Promenades d'amateurs, a été inaugurée, hier matin à la villa Paloma, par la princesse Caroline.

« La plupart du temps, les collectionneurs ont une pudeur à montrer ce avec quoi ils vivent. Ce Monsieur B ne voulait pas dévoiler toute sa collection. Nous avons donc choisi de mettre en valeur certaines pièces en apportant un regard différent. Au final, nous avons tricoté ce parcours qui prend en compte le goût du collectionneur, le regard d'un artiste et l'expertise d'un commissaire », explique la directrice des lieux, Marie-Claude Beaud.

Elle s'est chargée de l'expertise. Pour le regard artistique, c'est Loïc Le Groumellec qui s'est prêté au jeu. Un choix qui n'est pas anodin car il figure parmi les artistes phares de la collection de Monsieur B.

« Parcours intime »

L'artiste d'origine bretonne utilise les symboles de sa région natale pour une peinture dépouillée, en dégradé de noir vers le blanc, ou reviennent avec constance la croix, l'ombre d'une maison et le menhir. Des toiles sans bavardages - certaines ont été réalisées pour l'exposition monégasque -, dotées d'une vraie intensité.

Pour le reste, Marie-Claude Beaud et Loïc Le Groumellec ont parcouru la collection privée dotée de quelques pépites. « Nous avons fait des choix qui révèlent un parcours intime, l'histoire d'une vie, finalement. » Sur les trois niveaux de la villa Paloma, les œuvres présentées révèlent une certaine obsession de Monsieur B, qui aime posséder des séries complètes. Comme la très belle suite de toiles de Niele Toroni qui rythme avec ses touches rouges le premier niveau.

Parmi les pièces remarquables, comme si on s'invitait dans le salon (ou les réserves) du mystérieux collectionneur, on croise une petite série de lithographies vintage de l'affichiste Raymond Savignac, les toiles pop de Joyce Pensato et une très belle salle consacrée à la création moderne américaine, dont Jonathan Lasker.

Un beau voyage dans le monde de l'art contemporain, que certains jugeront peut être trop élitiste.

Mais merci Monsieur B !


 

Savoir +
Promenades d'amateurs, villa Paloma, du 24 octobre au 5 janvier 2014. Tous les jours de 10 heures à 18 heures. Entrée : 6 €. Des visites pour les malvoyants sont également organisées sur réservations. Renseignements : 98.98.48.60.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.