“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Turbie: une convention bientôt signée avec RTE pourle passage d'une ligne souterraine de 63 000 volts

Mis à jour le 29/12/2011 à 20:52 Publié le 29/08/2011 à 07:05
Une ligne souterraine de 63 000 volts viendra renforcer le réseau existant à l'horizon (fin) 2012. 	(Photo I.S.-F.)

La Turbie: une convention bientôt signée avec RTE pourle passage d'une ligne souterraine de 63 000 volts

«Pour la majeure partie de ses besoins en électricité, la principauté de Monaco reste dépendante de son alimentation depuis le réseau public de transport d'électricité (RTE) » exposait jeudi soir le maire Nicolas Bassani en séance publique du conseil municipal.

«Pour la majeure partie de ses besoins en électricité, la principauté de Monaco reste dépendante de son alimentation depuis le réseau public de transport d'électricité (RTE) » exposait jeudi soir le maire Nicolas Bassani en séance publique du conseil municipal.

« Pour répondre à une croissance rapide et certaine des besoins électriques à la pointe de consommation, la SMEG a décidé de renforcer l'alimentation électrique monégasque en créant un troisième poste 63 kV appelé Monte-Carlo ».

Afin d'alimenter ce nouveau poste en haute tension, la SMEG a demandé à RTE son raccordement sur le réseau public de transport, pour une puissance de 70 mégawatts et une mise en service en 2012.

Les différentes options de raccordement du poste ont été examinées et le raccordement 63 kV sur le poste de « Trinité Victor » est la plus pertinente. Cette nouvelle liaison soulage les lignes existantes alimentant le poste de Beausoleil, confortant ainsi la sécurité électrique des communes environnantes. Elle sera entièrement souterraine et équipée d'un câble de télécommunication à fibres optiques nécessaire à son exploitation.

« Dès le lancement des premières études sur le tracé le plus pertinent, RTE nous a consulté. J'ai émis un avis défavorable sur un premier tracé qui traversait le village et RTE nous a proposé une autre solution qui longe l'autoroute », poursuivit l'édile.

Les tronçons ayant été étudiés dans le détail avec RTE, il a été proposé à l'assemblée délibérante de donner son accord au passage de cette ligne souterraine, sur les parcelles communales suivantes :

Section B n. 730, Sillet, sur une longueur de 125,50 mètres, moyennant une compensation forfaitaire de 6 275 euros ; Section B, n. 805, Giram supérieur, sur une longueur de 54 mètres, moyennant une compensation forfaitaire de 2 700 euros ;

Section A, n. 644, Braousche, section B, n. 1020, 802, 804, 103, 108, 446, 445, 459, sur une longueur de 296 mètres, moyennant une compensation forfaitaire de 14 813 euros.

En outre, le conseil autorise le maire à signer les conventions Csai 08 (implantation de lignes souterraines avec inconstructibilité totale sur la bande de servitudes) avec RTE - EDF Transport.

Avant de se prononcer à l'unanimité, les élus ont demandé : « Avons-nous le choix, notamment quant aux conditions financières ? »

Réponse de Jean-Jacques Raffaele, adjoint aux travaux - environnement : « Si l'on est trop réticent, RTE peut mettre en avant l'intérêt public du projet qui sécurise aussi nos communes limitrophes de Monaco en alimentation électrique, et passer en force… à travers le village, par exemple, comme c'était le plan initial avec moins de contraintes techniques. »

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct