“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La Société des Bains de Mer de Monaco creuse ses pertes

Mis à jour le 15/06/2013 à 10:19 Publié le 15/06/2013 à 07:05
Jean-Luc Biamonti, président délégué a présenté le bilan 2011/2012 .
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Société des Bains de Mer de Monaco creuse ses pertes

La Société des Bains de Mer fait grise mine. Vendredi, tandis que 80 salariés de l'Hôtel de Paris, inquiets pour leur avenir, manifestaient avenue des Beaux-Arts, Jean-Luc Biamonti, président délégué de la SBM annonçait un résultat net de - 51,4 Me.

La Société des Bains de Mer fait grise mine. Vendredi, tandis que 80 salariés de l'Hôtel de Paris, inquiets pour leur avenir, manifestaient avenue des Beaux-Arts, Jean-Luc Biamonti, président délégué de la SBM annonçait un résultat net de - 51,4 Me.

Soit une perte de près de 20 Me en un an… « Je pense que c'est le plus mauvais exercice réalisé », a-t-il expliqué en conférence de presse, dans la salle blanche du Casino. Triste constat fait, 24 heures plus tôt, par le conseil d'administration, lors de sa réunion annuelle.

Signe positif :« Le chiffre d'affaires est en augmentation de près de 10 % [424,1 Me contre 372,4 Me l'exercice précédent, N.D.L.R.]. C'est une belle performance. »Encourageant, mais pas suffisant.

600 M€ à trouver

Ce qui vient principalement plomber les chiffres, c'est l'absence de cession d'actions Wynn Resorts, Ltd (1). « Le résultat financier de la SBM s'établit à 5,5 Me contre un projet de 45,3 Me l'exercice précédent », note Jean-Luc Biamonti. À cela s'ajoutent les pertes récurrentes des jeux en ligne BetClic Everest Group : -23,1 Me (2).

Toutefois, le président délégué de la SBM croit « qu'on est sorti du trou ».En 2012, la perte était de 50,1 Me.

Autres facteurs de dégradation : le plan d'incitation au départ à la retraite et « la structure de coûts élevés liée au contexte social ». Car il faut bien l'avouer : l'entreprise cotée en bourse est à nulle autre pareille. La SBM embauche quelque 800 Monégasques à des salaires globalement très conséquents par rapport à ce qui se pratique en France.

Le secteur des jeux affiche une légère hausse, principalement en raison de la reprise de l'activité des appareils automatiques. Mais l'activité des jeux de table reste morose.

Pour autant, les investissements se sont maintenus. Ainsi, 11 millions de frais d'études ont été engagés pour repenser une partie de la place du Casino : 600 Me pour reconstruire l'Hôtel de Paris et le Sporting d'hiver. Mais avec quel argent ?« Nous n'avons pas une position déterminée sur le financement. C'est plus compliqué que prévu. Nous nous attelons à la tâche. »

Dans le meilleur des cas, les travaux pourraient démarrer en septembre 2014. Mais déjà, le parlement monégasque regarde les projets de la SBM d'un mauvais œil. Il faudra également convaincre le gouvernement princier, actionnaire majoritaire…

 


1. En juin 2003 Wynn Resorts a vendu 3 000 000 d'actions ordinaires de Wynn Resorts (soit 3,6 % du capital social de Wynn Resorts) à la SBM. Au 30 septembre 2012, la SBM ne possédait plus que 800 000 actions de Wynn Resorts, soit 0,6 % du capital.

2. La SBM détient 50 % des parts de BetClic du groupe Courbit, opérateur de paris sportif en France.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.