“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La Principauté commence à se préparer aux fêtes de fin d'années

Mis à jour le 29/10/2013 à 07:56 Publié le 28/10/2013 à 15:06
Il faut presque un mois et demi pour installer, connecter et vérifier toutes les guirlandes et autre décors de Noël. La mise en lumière aura lieu le vendredi 22 novembre.

Il faut presque un mois et demi pour installer, connecter et vérifier toutes les guirlandes et autre décors de Noël. La mise en lumière aura lieu le vendredi 22 novembre. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Principauté commence à se préparer aux fêtes de fin d'années

Même si Noël est dans un peu moins de deux mois, l'heure est déjà aux préparatifs. Les décorations sont en train d'être installées dans les rues de Monaco.

Même si Noël est dans un peu moins de deux mois, l'heure est déjà aux préparatifs. Les décorations sont en train d'être installées dans les rues de Monaco.

Guirlandes et autres illuminations sont en cours d'accrochage depuis déja deux semaines. Et pourtant, le travail est loin d'être terminé puisqu'il se poursuivra jusqu'à la mise en lumière de la ville. C'est en effet le vendredi 22 novembre que le maire de Monaco, Georges Marsan allumera les décors, donnant le coup d'envoi des festivités.

En attendant, il faut achever les branchements et vérifier que tout fonctionne. Comme les années précédentes, les illuminations se veulent plus "écolos" grâce à l'utilisation de LED, beaucoup moins gourmandes en énergie avec un résultat tout aussi efficace.

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.