“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La princesse Stéphanie donne le départ de la "No Finish Line"

Mis à jour le 01/01/2012 à 11:25 Publié le 13/11/2011 à 07:02
Autour de la princesse Stéphanie, Ariane Favaloro, présidente de la NFL et Philippe Verdier, cofondateur, ont encouragé les premiers coureurs.	(Photos Olivier Ogéron)
Je découvre la nouvelle offre abonnés

La princesse Stéphanie donne le départ de la "No Finish Line"

Coup d’envoi de la course hier après-midi, en présence de nombreuses personnalités. Sur le port Hercule, le circuit est ouvert jusqu’au 20 novembre !

Coup d’envoi de la course hier après-midi, en présence de nombreuses personnalités. Sur le port Hercule, le circuit est ouvert jusqu’au 20 novembre !

"Je suis très fière de vous". Cette petite phrase, glissée dans un sourire aux conseillers de gouvernement en tenue de sport, est prononcée par la princesse Stéphanie. Sur la ligne de départ de la No Finish Line, hier après-midi, et comme c'est la tradition, de nombreuses personnalités ont en effet tenu à offrir leur contribution kilométrique à l'association Children & Future. On notait ainsi la présence de Paul Masseron, conseiller de gouvernement pour l'Intérieur, de Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement pour les Affaires sociales, d'Isabelle Bonnal, directeur de l'Éducation nationale. Mais aussi de Jacques Pastor, conseiller communal ou de Jean-Joseph Pastor, nouvellement nommé à la chancellerie des ordres de la couronne. Du beau monde, et des sportifs, comme l'apnéiste Pierre Frolla ou le pilote Clivio Piccione, très en jambes. Car il en fallait !

4000 pré-inscrits et 180 000 km en 8 jours

Et puis, bien sûr, il y avait ces milliers d'anonymes, déguisés ou portant les couleurs de leurs équipes, qui font vivre la No Finish Line, édition après édition. En tout, près de 4 000 pré-inscrits se sont fait connaître. À quelques minutes du grand départ, Ariane Favarolo, la présidente de cette course du cœur, leur promettait « de la joie, des émotions intenses et le partage de valeurs humaines ». Avant d'annoncer le nouvel objectif de l'association : 180 000 kilomètres en huit jours ! «On compte sur vous pour faire monter le compteur!», a-t-elle encouragé.

Un circuit modifié

Philippe Verdier, organisateur de la No Finish Line, lui, motivait les troupes. Le circuit de 1 373 mètres sur le port Hercule a connu de légères modifications cette année mais l'aventure se poursuit bel et bien ! «Vous êtes prêts ? Il y a du monde ?» Dans la foule un « ouais !» retentissant. Tous sont sur pied pour soulager l'enfance défavorisée à travers le monde. Lorsque la princesse Stéphanie a appuyé sur la détente, c'est donc dans un même élan qu'ils se sont élancés, en quête de nouveaux records. À l'accueil, les inscrits continuaient d'affluer.


Savoir +

No Finish Line, Quai Antoine-Ier, jusqu'au 20 novembre.
Puce à retirer lors de l'inscription.
Pour chaque kilomètre parcouru, l'association Children & Future s'engage à reverser 1 euro aux projets soutenus en faveur d'enfants malades.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.