La police municipale tire sur un véhicule en fuite immatriculé dans le Var: les autorités expliquent ce qu’il s’est passé

La police municipale de Nice a ouvert le feu sur une voiture, vendredi 6 août, peu avant 22 heures. Anthony Borré, premier adjoint au maire de la ville, précise quelques détails.

Alice Patalacci Publié le 07/08/2021 à 21:53, mis à jour le 07/08/2021 à 21:53
Alors qu’il verbalisait des contrevenants, un équipage de la police municipale aurait été pris pour cible par un automobiliste, ce vendredi soir. Photo d'illustration Sébastien Botella

Pourquoi un agent de la police municipale de Nice a-t-il ouvert le feu sur un véhicule, ce vendredi soir?

"J’ai demandé aux policiers municipaux de renforcer leur présence sur les lieux touristiques, dont Rauba Capeù", entame Anthony Borré, premier adjoint au maire de Nice.

Une patrouille de cyclistes était donc en train de verbaliser des contrevenants, quand elle a aperçu une voiture, qui s’engageait à contresens sur la route.

"Ils se sont sentis en danger"

Les policiers se seraient donc dirigés vers le véhicule, avant de se confronter à un refus d’obtempérer. "Le conducteur a ensuite foncé sur eux. Ils se sont sentis en danger, agressés et en situation de légitime défense", appuie Anthony Borré.

Un agent a donc ouvert le feu, en visant la roue arrière gauche du véhicule, selon le premier adjoint.

 

Perdus de vue à Saint-Jeannet

Les trois occupants de la voiture, immatriculée dans le Var, ont ensuite été pris en chasse par la police municipale.

Ils sont d’abord partis vers Nice-est, avant d’atteindre La Manda, dans la vallée du Var. À leur sortie de la ville, ce sont les gendarmes qui auraient pris le relais. Leur trace aurait été perdue vers Saint-Jeannet.

"Nous avons l’identité du propriétaire de la voiture - qui ne serait pas sur le fichier des véhicules volés -, son immatriculation et nous disposons d’images. Nous avons donc bon espoir d’identifier les trois personnes", achève Anthony Borré.

La police nationale et le parquet ont été avisés de la situation. Une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur cet incident.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.