“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La ministre des Français de l'étranger en visite à Monaco ce vendredi

Mis à jour le 25/10/2013 à 08:16 Publié le 24/10/2013 à 12:15
Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret MaxPPP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La ministre des Français de l'étranger en visite à Monaco ce vendredi

Ce vendredi matin, Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée aux Français de l'étranger, effectuera une visite officielle en Principauté de Monaco.

Ce vendredi matin, Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée aux Français de l'étranger, effectuera une visite officielle en Principauté de Monaco.

Après un entretien au ministère d'Etat avec Michel Roger et ses conseillers, la ministre, accompagnée de l'ambassadeur de France à Monaco Hugues Moret, rencontrera les représentants de la communauté française résidant en Principauté, ainsi que des associations et des entrepreneurs français, à la Maison de France.

Par cette visite, "la ministre tient à montrer qu'elle est à l'écoute des Français de Monaco, de leurs problèmes, de leurs doléances", indique-t-on dans son entourage. Et notamment en matière fiscale, comme nous en avons fait état dernièrement.

La venue d'Hélène Conway-Mouret s'inscrit également dans le cadre de la prochaine visite présidentielle de François Hollande à Monaco, prévue le 14 novembre.  Une manière de préparer le terrain au président français, en quelque sorte.

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne

Hélène Conway-Mouret
Hélène Conway-Mouret MaxPPP

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.