“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La Jeune chambre économique monégasque va changer de tête

Mis à jour le 24/12/2014 à 07:56 Publié le 24/12/2014 à 07:55
En un an, le président a donné l'impulsion à plusieurs manifestations qui ont fait évoluer l'image de la JCE.

En un an, le président a donné l'impulsion à plusieurs manifestations qui ont fait évoluer l'image de la JCE. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Jeune chambre économique monégasque va changer de tête

Cédric Cavassino achève sa mission. En une année, le plus jeune président de l’histoire de la JCEM a voulu donner un relief plus entrepreneurial au mouvement

Cédric Cavassino achève sa mission. En une année, le plus jeune président de l’histoire de la JCEM a voulu donner un relief plus entrepreneurial au mouvement

Au moment d'achever son mandat, Cédric Cavassino est un président heureux. Élu à 26 ans, il est le plus jeune à avoir porté ce titre sur le demi-siècle d'existence de la Jeune Chambre économique de Monaco (JCEM), ouverte aux 18/40 ans et dopée par 130 membres.

Affilié depuis quatre ans du mouvement, Cédric Cavassino (qui vient de fêter ses 27 ans) dirige une entreprise de nettoyage à Monaco. Il a voulu donner à sa présidence un élan plus entrepreneurial.

« Mon idée était d'insister sur l'aspect économique et de favoriser l'essor pour découvrir de nouveaux talents » détaille-t-il. Son souci ? « continuer, avec toute l'équipe, à porter une image dynamique de la JCEM ».

Première traduction : la création du Start-up week-end en avril où des porteurs de bonnes initiatives ont pu plancher tout un week-end pour développer le business plan d'une entreprise. Le vainqueur (une solution pour l'envoi de mail cryptés) est en passe aujourd'hui de lancer son entreprise.

Autre initiative : déplacer la date du concours de créations d'entreprise au mois de juin pour coller au calendrier des étudiants. « Nous avons eu 30 dossiers l'an passé au lieu de 14, ce qui prouve que c'était une attente » Enfin, à la mi-décembre, le dernier projet : Get in the ring a remporté un beau succès. Le concept ? Un système de présentation ludique pour vendre son projet en le confrontant à un autre face à un auditoire d'investisseurs.

L'ensemble, en proposant à Monaco des concepts ludiques déjà testés en Europe, a permis de donner un nouveau reflet à la création d'entreprise. « Il y a toujours le problème de la solitude de l'entrepreneur et c'est important de favoriser la création d'entreprise. Le Get in the ring par exemple, permet d'accéder au monde des investisseurs et donner une belle visibilité » continue Cédric Cavassino.

Qui promet en tant que président honoraire en 2015, de continue à ouvrir de nouvelles perspectives. D'ici là, il cédera son poste à la mi-janvier à David Sirour.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.