“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La halle du marché de la Condamine version by night

Mis à jour le 17/03/2014 à 08:32 Publié le 14/03/2014 à 07:14
Première hier soir : en privé, le maire et les conseillers communaux ont testé la formule nocturne d'ouverture de la halle de la Condamine.

Première hier soir : en privé, le maire et les conseillers communaux ont testé la formule nocturne d'ouverture de la halle de la Condamine. Cyril Dodergny

Je découvre la nouvelle offre abonnés

La halle du marché de la Condamine version by night

À partir du 18 mars, le marché couvert jouera les prolongations du mardi au dimanche, de 18 heures à 21h30 pour accueillir la clientèle à l’heure de l’apéritif

À partir du 18 mars, le marché couvert jouera les prolongations du mardi au dimanche, de 18 heures à 21h30 pour accueillir la clientèle à l’heure de l’apéritif

Boire un verre, faire quelques courses pour préparer son dîner, déguster quelques tapas. À partir du 18 mars, la halle couverte du marché de la Condamine deviendra la « Halle gourmande » du mardi au dimanche de 18 heures à 21 h 30. Après sa rénovation en juin 2012, la halle continue sa mue, en nocturne. Une volonté de la mairie, qui compte surfer sur le succès du lieu, rassemblant des kiosques de commerces de bouche pour déjeuner ou grignoter sur le pouce tous les jours.

Alors que la campagne publicitaire est déjà affichée en ville, les équipes de la mairie faisaient un premier essai, en privé, hier soir.

« Le succès de la halle de la Condamine en journée, c'est le fruit d'un travail avec les commerçants autour de trois axes : la qualité, la convivialité et la diversité », explique le maire Georges Marsan. « En tant que service public, nous avons répondu favorablement à l'idée d'ouvrir en soirée. » La demande est venue de la clientèle fidèle des lieux, assure-t-il.

L'objectif du maire n'est pas de concurrencer les restaurants « mais d'être une halle gourmande, pour les actifs, à l'heure des sorties de bureaux pour boire un verre dans l'esprit tapas avant d'aller dîner. C'est aussi pour les familles, une façon de se retrouver avec des enfants, qui ne peuvent pas entrer dans des bars ».

Les commerçants à l'essai

Le concept a été travaillé avec le chef Joël Garault qui a apporté son expertise à l'ensemble du site. Du côté des commerçants, on semble prêt pour l'essai. Malgré quelques doutes.

« Il faut essayer, c'est vrai que beaucoup de clients nous l'ont demandé, donc nous allons tenter l'expérience », explique Ornella Cesano à la Maison des Pâtes. Même si cette extension des horaires« oblige à embaucher du personnel en plus ». Équation similaire un peu plus loin pour Mélanie Espagnol-Crozet qui s'occupe du kiosque Le Comptoir. Elle ouvrira au début deux à trois soirs par semaine, avec une formule cocktail. « La halle fonctionne déjà très bien à midi. Pourquoi pas faire l'essai du soir même si ce n'était pas un besoin. Dans l'équipe, ça nous demande beaucoup d'organisation pour se partager les tâches et nous serons ouverts non-stop de 7 heures à 21 h 30. »

À voir si l'essai sera concluant. Au printemps 2012, le marché de la Condamine semblait condamné et la nouvelle version a finalement séduit une large clientèle. En mairie, on espère aujourd'hui le même succès pour les soirées…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.