“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La grand messe du yachting attend 30 000 participants

Mis à jour le 30/12/2011 à 12:03 Publié le 22/09/2011 à 07:02
Le salon dédié à la grande plaisance accueille 100 superyachts de plus de 25 mètres de long.

La grand messe du yachting attend 30 000 participants

Le Monaco Yacht show compte parmi les événements incontournables en Principauté. Durant 4 jours, 100 superyachts à quai et 500 exposants sous les pavillons

Depuis le début du mois, le port Hercule est en effervescence. Joyeux va-et-vient de camions, des tonnes de matériel pour construire les différents pavillons et des affiches qui annoncent l'événement aux quatre coins de la Principauté. Le Monaco Yacht Show - 21e du nom - va faire vibrer le pays jusqu'à samedi. La grand messe du yachting compte parmi les manifestations incontournables dans le pays. En deux décennies, sa réputation est devenue internationale. Exposants et visiteurs viennent du monde entier.

S'il y a quelques années l'on parlait volontiers de 2 milliards d'euros à quai, il est aujourd'hui plus difficile d'évoquer des chiffres. Certes, on sait qu'une centaine de superyachts (de plus de 25 mètres de longueur) et une trentaine de tender de luxe vont s'offrir au regard des curieux le long des pontons, pour autant, la crise est passée par là. Celle-là même qui a mis à mal le marché s'éloigne mais a laissé quelques traces derrière elle.

« Optimisme prudent »

Le marché a dû s'adapter, courtiser davantage l'acheteur. La clientèle est aux aguets, prend le temps de trouver la meilleure opportunité au meilleur prix. Si lorsque l'on évoque des centaines de milliers d'euros, la question de l'impact de la crise sur les tarifs prête à sourire, les comportements ont changé : désormais la sobriété est de mise. La tendance actuelle est d'afficher un « optimisme prudent ».

Environ quarante yachts vont être présentés en première mondiale. La plus grosse unité va culminer à 86,01 mètres de longueur. « Le Yacht show est devenu un événement quasi obligatoire, commente Gaëlle Tallarida, directrice générale du salon depuis 2010. Les brokers(les agents en charge de vendre des yachts, Ndlr) en profitent pour présenter cinq ou six de leurs bateaux. Cela permet aux acheteurs potentiels d'en visiter plusieurs en une seul fois au lieu d'avoir à parcourir le globe pour se rendre sur les différents chantiers de constructions et dans les ports. A la différence du salon de Fort Lauderdale qui s'adresse au marché américian, le Monaco Yacht show a une portée internationale concentrée sur la grande plaisance.»

Par ailleurs, le salon ne se déroule pas uniquement sous les pavillons blancs qui ont germé sur le port Hercule.

70 événements annexes en Principauté

Près de soixante-dix événements annexes vont animer la Principauté, de la vente aux enchères Only Watch (lire page suivante) à la remise de prix en passant par des soirées privées. « Le Yacht show a forgé sa réputation en misant sur une sélection très pointue des exposants, précise Gaëlle Tallarida. Nous choisissons des sociétés qui font déjà référence dans le secteur. Finalement, nous travaillons 11 mois dans l'ombre et à l'ouverture des portes, ce sont les participants qui font vivre le salon. Il est une plate-forme où se rencontrent l'ensemble des acteurs de l'industrie du yachting. La place monégasque est aussi un élément clé du succès car elle jouit d'un attrait à l'international.» Les 500 exposants s'affairent aux derniers ajustements. Ce ne sont pas moins de 30 000 participants qui sont attendus.


Savoir +
21e Monaco Yacht show. Du mercredi 21 au samedi 24 septembre. De 10 h à 18 h 30. Tarif public : 65 €/jour (achat sur place), tarif pro: 65 €/forfait 4 jours.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct