Rubriques




Se connecter à

La générosité d'Albert et Charlène

Au siège de la Croix-Rouge monégasque, jeudi, les inscrits au service d’action sociale ont reçu le traditionnel colis gourmand des mains du souverain

Daphné Manuel Publié le 18/11/2011 à 07:02, mis à jour le 01/01/2011 à 15:43
Le couple princier offre 133 colis - 15043211.jpg
À quelques semaines des fêtes de fin d'année et en cette veille de Fête nationale, le couple princier a remis 133 colis aux inscrits. Avec un mot pour chacun, ils ont offert les sacs et les pièces en chocolat. (Photo Eric Dulière)

Au siège de la Croix-Rouge monégasque, jeudi, les inscrits au service d’action sociale ont reçu le traditionnel colis gourmand des mains du souverain

Images de gentillesse et de solidarité. D'émotion, aussi. A la veille de la Fête nationale, le prince Albert II, président de la Croix-Rouge monégasque, a convié les cent trente-trois inscrits au service d'action sociale à recevoir un colis empli de mets fins et de douceurs. Au siège de la Croix-Rouge monégasque, boulevard de Suisse, les retraités, bien mis, avaient, pour la plupart, devancé la pendule, tout impatients qu'ils étaient de rencontrer le couple princier. Arrivés sous les applaudissements, le souverain et sa jeune épouse - pour sa première distribution en tant que princesse de Monaco - ont salué quelques visages connus, avant d'être rejoints sur le parvis par la princesse Stéphanie.

L'accueil de la princesse Charlène

 

Rosine Sanmori, vice-présidente et Philippe Narmino, secrétaire général de la Croix-Rouge monégasque ont accueilli les membres de la famille princière, les conduisant au salon où la remise des sacs pouvait commencer.

À l'intérieur, l'attente a laissé place à une joyeuse émulation. Bien en rangs, les retraités ont défilé, se sont présentés devant le prince, les princesses Charlène et Stéphanie. Certains ont tenté la révérence, d'autres, à court de mots, se sont contentés d'une chaleureuse poignée de mains. D'autres encore n'ont pas hésité à échanger quelques paroles avec leurs bienfaiteurs.

Le prince adressait ses meilleurs vœux à chacun. À ses côtés, la princesse Charlène, radieuse, souriante, a souhaité la bienvenue à ses protégés, tout en leur remettant des pièces en chocolat (frappées du monogramme du couple princier).

En français toujours, elle les remerciait de leur visite ou du compliment glissé. De rares privilégiés ont eu droit à une bise, notamment de la princesse Stéphanie, très appréciée des récipiendaires. Parmi eux, une dynamique mamie a fait fi du protocole.

Arrivée au pas de course au milieu du salon, la retraitée a, non sans humour, repoussé les bras ouverts de la princesse Stéphanie pour se jeter dans ceux de la princesse Charlène. Provoquant, au passage, l'éclat de rire général.

 

Reconnaissante « pour tout le bien-être qu'on a ici », Marie a embrassé chaleureusement le souverain. Puis s'est tournée vers la princesse Stéphanie : «Vous êtes ma meilleure amie », lui a-t-elle confié, avant de la serrer tout contre elle. Les larmes n'étaient pas loin… Elles sont même apparues sur les joues des plus émus, ressortis avec leur colis gourmand sous le bras. Et dans le cœur, la chaleur de ce moment de partage.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.