“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La fête des Mai s'installe ce jeudi au jardin des Arènes de Cimiez à Nice

Mis à jour le 01/05/2014 à 08:40 Publié le 01/05/2014 à 08:36
Rien de tel que Lu festin de Nissa pour oublier la morosité hivernale !

La fête des Mai s'installe ce jeudi au jardin des Arènes de Cimiez à Nice

Vous n'avez aucun bon plan pour demain, jeudi 1er mai ? Allez donc faire un tour, aux jardins des Arènes de Cimiez, à Nice, pour une immersion gratuite dans la nissardité...

Vous n'avez aucun bon plan pour demain, jeudi 1er mai ? Allez donc faire un tour, aux jardins des Arènes de Cimiez, à Nice, pour une immersion gratuite dans la nissardité...

A partir de 11h 30,  résonnera "virà lu mai !" On tourne les Mai. Organisée par la Ville, cette fête s'est imposée comme une manifestation populaire à succès.  Pour découvrir en familles, entre amis, à l'ombre des oliviers, les traditions d'autrefois. Celles où les Mai donnaient lieu à des baleti où tout le monde dansait aux sons de l'accordéon pour fêter l'arrivée du printemps.

Pour le lancement de "Lu Mai", dont l'entrée est gratuite, le programme de demain est musclé. Dans la matinée, danses et musiques folkloriques pour des rondes et farandoles dans les jardins. A 14 heures, ce sera l'inauguration officielle suivie à 15 h 30 par le concert donné par le groupe "Lou Rauba Capeu". A partir de 17 heures, tout le monde en piste pour attaquer le baleti (bal) animé par l'orchestre de Nissa La bella.  Cette première journée de "virà lu mai" sera aussi l'occasion de déguster des parts de pissaladières, pan-bagnat, tourta de bléa et autres spécialités de l'ancien Comté...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.