“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La famille princière s'engage contre le sida à Monaco

Mis à jour le 03/12/2014 à 19:52 Publié le 02/12/2014 à 07:01
Entourée par les artistes et l'équipe de l'association, la princesse Stéphanie - ici au côté de son frère le prince Albert II - a tenu à remercier sur scène les donateurs de la soirée.

Entourée par les artistes et l'équipe de l'association, la princesse Stéphanie - ici au côté de son frère le prince Albert II - a tenu à remercier sur scène les donateurs de la soirée. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La famille princière s'engage contre le sida à Monaco

Le prince Albert II et la princesse Stéphanie ont présidé, hier soir, une vente aux enchères caritative qui a permis de récolter 383 200 € pour soutenir les actions de Fight Aids Monaco

Le prince Albert II et la princesse Stéphanie ont présidé, hier soir, une vente aux enchères caritative qui a permis de récolter 383 200 € pour soutenir les actions de Fight Aids Monaco

E nvisager la guérison n'est plus une utopie. Et éradiquer l'épidémie en 2030 pourrait être une réalité pour voir une génération sans sida.

Les mots sont ceux du docteur Bruno Taillan, prononcés, hier, en ouverture de la grande soirée organisée pour la lutte contre le sida à Monaco. Un souffle positif comme pour saluer la décennie de travail de Fight Aids Monaco.

L'association, créée et présidée par la princesse Stéphanie est le « combat de sa vie » comme elle le rappelle souvent : faire de la prévention, aider les personnes vivant avec le VIH, lutter contre la discrimination.

Accompagnée par son frère, le prince Albert II, la princesse a présidé, hier soir, en Principauté une vente aux enchères caritative qui a permis de récolter 383 200 econstituant pour l'association, 50 % de ses ressources annuelles.

Parmi les 58 pièces mises aux enchères, quelques pépites vite envolées comme un autoportrait huile sur toile peinte par le couturier Kenzo Takada (présent hier soir) parti à 16.000 € ; une sculpture pop de Takashi Murakami adjugée à 12 000 e ou un tirage vue de New York de Yann Arthus-Bertrand (5 000 €).

Poursuivre la lutte

Dans la salle, des anonymes, des amateurs d'art mais aussi quelques VIP comme la chanteuse Shirley Bassey et le président de l'AS Monaco, Dmitri Rybolovlev.

Moins évoqué, moins médiatique que dans les années 90, le sida ne continue pas moins d'être toujours présent. Il y a eu en 2012, 2,3 millions de nouvelles infections, selon les rapports de l'Onusida, dont 7.000 en France.

Des contaminations qui auraient pu être évitées, en grande partie, en se protégeant. Mais ce chiffre, si important soit-il, est « le plus faible jamais enregistré de nouvelles infections depuis la deuxième moitié des années 1990 » selon l'Onusida. Et pour qu'il continue de descendre, le seul bouclier continue d'être le préservatif.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.