“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La CDE de Monaco deviendra-t-elle une chambre de commerce ?

Mis à jour le 10/04/2014 à 18:04 Publié le 10/04/2014 à 18:01
Le président Michel Dotta, mardi soir face aux adhérents de la CDE, pour l'assemblée générale.
Je découvre la nouvelle offre abonnés

La CDE de Monaco deviendra-t-elle une chambre de commerce ?

La Chambre de développement économique a réuni ses membres mardi soir, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle. L'occasion de mettre en ordre de marche l'entité qui œuvre pour la promotion économique du pays.

La Chambre de développement économique a réuni ses membres mardi soir, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle. L'occasion de mettre en ordre de marche l'entité qui œuvre pour la promotion économique du pays.

Car 2 014 est une année anniversaire. Celui des 15 ans de la CDE, créée en 1999 sous l'impulsion de Michel Pastor. Le 18 septembre, les adhérents se retrouveront ainsi pour un verre de célébration à l'hôtel de Paris. Et comme cadeau, le président Michel Dotta a pour objectif de développer une cellule « Monaco Invest ». Entité qui mutualiserait toutes les clés et les services pour investir en Principauté.

Coordonner les efforts communs

Autre « vœu pieu » pour Michel Dotta, la création d'une chambre de commerce en Principauté. Une institution qui pourrait transformer la CDE pour une meilleure lisibilité internationale. Membre de la Chambre de commerce internationale, la CDE remplit aujourd'hui en Principauté les missions de chambre de commerce et d'agence d'investissement.

Sur cette question, le ministre d'État, interrogé mardi soir alors qu'il clôturait l'assemblée générale, ne semblait pas s'opposer à la réflexion. « Ceci dit, ce n'est pas l'intitulé qui est essentiel, plaide Michel Roger. L'essentiel, c'est le travail de la CDE pour coordonner les efforts communs à l'étranger et mieux faire connaître Monaco à l'international. »

Ce devrait être le cas cette année encore. Après avoir compilé 41 actions en Principauté et à l'étranger en 2013, la CDE a prévu trois missions phares en 2014 à l'étranger pour les entrepreneurs. Aux Pays-Bas du 2 au 4 juin, pour accompagner un déplacement du souverain. Puis au Gabon du 21 au 26 juin. Et du 4 au 9 novembre à Singapour, « le cœur de l'Asie où nous prévoyons un déplacement semblable à ce que nous avons fait à Moscou l'automne dernier », promet le président Michel Dotta.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.