“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'Orchestre de Saint-Pétersbourg à guichet fermé à Monaco

Mis à jour le 30/12/2011 à 01:02 Publié le 05/09/2011 à 08:00
Yuri Temirkanov et l'Orchestre de St Petersbourg De droite à gauche : Valentin Proczynski, représentant de l'Orchestre, Marina, Smadar Eisenberg, présidente des Amis de l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, Maestro Yuri Temirkanov et Elena Slikovae.	(DR)

L'Orchestre de Saint-Pétersbourg à guichet fermé à Monaco

Dans la plus pure tradition russe, le Philharmonique a ébloui les mélomanes avec deux concerts dirigés par Yuri Temirkanov

Le premier concert du Philharmonique de Saint-Pétersbourg avec le grand chef Yuri Temirkanov, héritier de la grande tradition artistique russe, a triomphé à l'Auditorium Rainier-III. Des centaines de personnes ont fait la queue durant plus d'une heure pour espérer une place. Après avoir ajouté quelques chaises dans la salle, quelques-unes seulement ont pu assister au concert.

L'esprit de l'art russe descend encore une fois sur la Principauté de Monaco, on se croirait une fois de plus à la présence de l'esprit de Diaghilev, de Mrawimsky, et Tchaikovsky et tant ressuscité par Yuri Temirkanov. Le concert a été organisé par l'Association les Amis de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo avec le soutien du mécène russe Andrey Cheklagov et les artistes présentés par Old and New Monte-Carlo.

Le grand pianiste Denis Matsuev (Prix Tchaikovsky) a joué le III concerto de Rachmaninov en obtenant un succès colossal avec une impressionnante «standing ovation». La pâte orchestrale et la haute musicalité du chef Yury Temirkanov, ont donné encore une fois à l'orchestre sa musicalité magique et légendaire. L'esprit de Tchaikovsky a régné avec une formidable Symphonie n°6 «Pathétique» avec un IV mouvement.

L'Orchestre de Saint-Pétersbourg à guichet fe - 14181014.jpg

à partir de 1 €


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct