Rubriques




Se connecter à

L'IUT de Draguignan en course pour aider le Secours populaire

Dans le cadre d’un projet tutoré, cinq élèves en licence pro spé conduite de projet organisent une « course à pieds nature solidarité » pour soutenir financièrement l’association humanitaire

Louise Audibert. Publié le 31/01/2013 à 07:15, mis à jour le 31/01/2013 à 09:06
L'IUT en course pour aider le Secours populai - 19926132.jpg
Pour que « la course à pieds nature » voie le jour, au profit du Secours populaire, les cinq élèves de l'IUT se mobilisent depuis des mois. Christophe Chavignaud

Dans le cadre d’un projet tutoré, cinq élèves en licence pro spé conduite de projet organisent une « course à pieds nature solidarité » pour soutenir financièrement l’association humanitaire

Mobilisés et enthousiastes. Florian, Manon, Morgane, Nathalie et Carole, le sont. En licence pro de Management des organisations à l'Institut universitaire de technologie (IUT) de Draguignan, option conduite de projet et ressources humaines, tous les cinq portent un projet tutoré, pour le moins original. En effet, cette joyeuse bande d'élèves, de tous âges, s'est lancée dans l'organisation d'une « course à pieds nature solidarité », de 22 kilomètres, au profit du Secours populaire. Un événement, ouvert à tous, qui se déroulera le 24 mars à Cotignac, pour permettre aux sportifs de gravir au pas de course, pour la première fois, la montée du Besillon ! Et, pour livrer un projet fini à leur « client », la petite équipe s'active dans tous les sens, depuis plusieurs mois déjà.

Une course chiffrée à 800 euros

 

« Nous avons répondu à l'appel du Secours populaire dès la rentrée de septembre, indique le groupe en chœur. Et depuis, nous organisons pas à pas l'événement et recherchons des partenaires et sponsors ».Pour l'heure, ils sont notamment associés à la mairie de Cotignac, à Intersport, au Crédit Mutuel, au conseil général et à Bureau vallée. «Ce dernier nous offre toutes les impressions, y compris d'affiches », précise Manon. Outre la quête de partenariats, le groupe, qui a chiffré la promenade de santé à 800 euros, redouble d'ingéniosité pour la financer. Comme avec une vente de tickets de tombola dans les grandes surfaces du secteur.

Un projet associatif et solidaire

Outre l'appât de la bonne note, s'ils dépensent autant d'énergie, c'est aussi (et surtout) pour une noble cause. «Ce qui nous a plu, c'est l'aspect associatif et solidaire de ce projet tutoré », explique Anne, l'une des « mamans » du groupe.

Une aventure entre leur établissement et le Secours populaire, proposée aux élèves depuis trois ans. « Mener des projets avec l'IUT, permet de donner un coup de jeune à notre structure et contribue au rétablissement de notre situation financière. Parce qu'il n'y a rien de plus frustrant que de ne pas pouvoir venir en aide aux plus démunis »,détaille Jacques Thomas, membre du bureau local de l'association humanitaire. Avant de poursuivre : « cette année nous avons souhaité opter pour quelque chose qui puisse changer radicalement notre image et attirer de nouveaux bénévoles. »Au vu du dynamisme des cinq élèves de l'IUT, le Secours populaire n'aura (normalement) plus à courir les volontaires.

 

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.