“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'Hôtel de Paris à Monaco rouvre en partie ses portes

Mis à jour le 17/12/2014 à 09:28 Publié le 17/12/2014 à 09:15
Seulement 23 chambres en semaine... mais elles donnent toute sur la place du Casino !

Seulement 23 chambres en semaine... mais elles donnent toute sur la place du Casino ! Franck Fernandes

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'Hôtel de Paris à Monaco rouvre en partie ses portes

Après deux mois de fermeture, le palace a rouvert hier en configuration minimale. Une situation qui perdurera durant quatre ans mais qui ne freine pas les réservations

Après deux mois de fermeture, le palace a rouvert hier en configuration minimale. Une situation qui perdurera durant quatre ans mais qui ne freine pas les réservations

Les fauteuils Louis XVI ont retrouvé leur place dans le hall mythique du palace, l'emblématique comptoir du bar Américain est impeccablement lustré, le lustre monumental dépoussiéré.

Jusqu'à la dernière minute l'ensemble du personnel de l'Hôtel de Paris a mis en place les derniers détails et à 15 h 02, les portes à tambour se sont ouvertes sur une dizaine de clients, quasiment tous des habitués, attendant patiemment que « leur » Hôtel de Paris rouvre, après deux mois de fermeture totale.

Une nécessité due à un plan d'embellissement global de la place du Casino engagé par la Société des Bains de Mer, qui inclut la refonte en profondeur de l'établissement de luxe.

Mise à part la façade classée, le hall, le bar Américain, le Louis XV et la salle Empire, tout est entièrement démoli pour être reconstruit. Des travaux titanesques qui sont déjà bien entamés sur la façade arrière, donnant sur la rue Princesse-Alice.

Et même si l'hôtel rouvre dans une configuration minimale (seulement 25 chambres la semaine à 53 chambres le week-end sur un total de 186) le moment est historique. Depuis sa construction en 1 864 par Charles-III, le palace n'avait jamais fermé ses portes.

Seulement deux heures après sa remise en service, le bar Américain comptait une quarantaine de clients et avait retrouvé son atmosphère chaleureuse et intimiste, si prisée. Comme si rien ne s'était passé. Comme si ces deux mois n'avaient jamais existé.

Dans le hall, un sapin gigantesque accueille le visiteur. Et seulement quelques détails, que seuls les clients avisés pourront noter, laissent imaginer que, derrière les escaliers qui montent aux chambres, un chantier est en cours.

Le palace plein pour les fêtes

Une situation extravagante qui n'a aucunement freiné les réservations. « Dès ce soir [hier soir, ndlr]des chambres sont occupées et à partir de ce week-end jusqu'à la fin des fêtes, l'hôtel est plein,explique la direction.Il y a nos habitués qui avaient très envie de revenir et il y a aussi de nouveaux clients attirés par la curiosité. Et puis, comme il y a peu de chambres, il y a un côté très privilégié et intimiste qui est apprécié ».

En semaine, il n'y aura que les chambres donnant sur la place du Casino qui seront disponibles puisque ce sont les plus éloignées des nuisances. La façade donnant sur la rue des Beaux-Arts sera aussi accessible uniquement le week-end.

L'Hôtel de Paris ne compte pas se brader pour autant et ne change pas sa politique de prix. «Le service assuré reste celui d'un palace », rappelle-t-on à la SBM. Il faudra donc débourser 9 500 euros pour la suite Charles Garnier. Une chambre simple sera disponible à partir de 600 euros.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.