“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'écran-miroir fait son showroom à Monaco pour le marché du Sud-Est

Mis à jour le 01/07/2015 à 09:52 Publié le 01/07/2015 à 09:48
France et Jean-Michel Benhamou sont les revendeurs exclusifs dans le Sud-Est de ce concept innovant. Ils ont ouvert un showroom unique, avenue de Grande-Bretagne.(Photo Ad Notam Monte-Carlo

L'écran-miroir fait son showroom à Monaco pour le marché du Sud-Est

Cachez cette télévision que je ne saurais voir… Depuis quelques années, l'écran noir qui trône dans le salon, on le sait, c'est inesthétique. Du coup, certaines idées de dissimulation ont émergé… avec plus ou moins de réussite.

Cachez cette télévision que je ne saurais voir… Depuis quelques années, l'écran noir qui trône dans le salon, on le sait, c'est inesthétique. Du coup, certaines idées de dissimulation ont émergé… avec plus ou moins de réussite.

Citons, par exemple, les armoires avec portes rabattantes (pas mal, mais encombrantes), mais aussi l'image du feu de cheminée sur l'écran (plutôt ringard), ou encore la pose d'un napperon à dentelle (à éviter absolument, « Mais que c'est joliiii… », vu dans Les bronzés font du ski).

Aujourd'hui, une solution se trouve à Monaco, dans un show room, situé sur l'avenue de Grande-Bretagne. Ad Notam Monte-Carlo propose de découvrir l'Ecran-Miroir, "subtil équilibre entre la haute technologie audiovisuelle et l'élégance naturelle d'un design pur, toujours adapté, souvent étonnant, à jamais intemporel", dixit le site internet de ce fabricant allemand, leader sur ce nouveau marché. Pour faire simple : allumée c'est une télévision, éteint, c'est un miroir.

Pour le marché du Sud-Est, c'est France Benhamou, Monégasque, et son mari Jean-Michel, qui se sont lancés dans cette aventure avant-gardiste, il y a quelques mois. Après avoir découvert ce nouveau concept dans différents palaces à travers leurs voyages d'affaires, ils ont décidé de se rendre directement en Allemagne, au siège Ad Notam.

De 2 500 euros à… 50 000 euros

"C'est comme s'ils nous attendaient. Lorsqu'on a dit qu'on souhaitait vendre leurs produits à Monaco et les exposer dans un showroom, ils ont été tout de suite très emballés", confie France, installée dans ses locaux aussi chics que design, depuis début mai. Du coup, ils ont obtenu l'exclusivité du produit à Monaco, dans les Alpes-Maritimes, le Var et les Bouches-du-Rhône. Un beau secteur.

"Je suis persuadée que dans quelques années, tout le monde aura un ou plusieurs Ecrans-Miroir à la maison. C'est beau, utile, ultra-performant, innovant et le client peut l'adapter à son style."

En effet, en plus d'avoir plusieurs teintes de verres (bronze, silver, laqué ou encore spécial salle de bain), tout est quasiment possible.

"On peut mettre n'importe quel cadre autour de l'écran et s'adapter ainsi à la décoration de chacun, on peut aussi customiser le verre en finition sur les bords, ou encore l'intégrer à un meuble design, c'est infini…"

Notre coup de cœur reste l'écran intégré au miroir de la salle de bain. Situé juste au-dessus du mitigeur, à hauteur d'yeux, un carré s'affiche dans le miroir. Bienvenu dans le futur.

Le chic a un prix. Les modèles démarrent à 2.500 euros pour l'écran standard 22 pouces et peuvent monter jusqu'à 50.000 euros pour le plus grand modèle.
 


Savoir+

Rens. Ad Notam Monte-Carlo, 45 avenue de Grande-Bretagne. Tél. 97.77.50.76.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct