“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L’eau de mer, l’énergie du futur Yacht-Club

Mis à jour le 09/07/2013 à 09:52 Publié le 09/07/2013 à 09:36
Ci-dessus, une des 19 centrales de traitement de l’air . Ces machines récupèrent la chaleur de l’air extrait pour la transférer à l’air neuf.

Ci-dessus, une des 19 centrales de traitement de l’air . Ces machines récupèrent la chaleur de l’air extrait pour la transférer à l’air neuf. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’eau de mer, l’énergie du futur Yacht-Club

Le bâtiment dessiné par l’architecte britannique Norman Foster a été équipé de machines qui utilisent l’eau puisée à 40 mètres de fond pour fabriquer le chaud et le froid

Le bâtiment dessiné par l’architecte britannique Norman Foster a été équipé de machines qui utilisent l’eau puisée à 40 mètres de fond pour fabriquer le chaud et le froid

Dans quelques mois, les membres du Yacht-Club de Monaco pourront prendre possession de leur nouveau siège.Basé de l’autre côté du port Hercule, cet édifice a été dessiné par l’architecte britannique Norman Foster. Une fois encore, le bâtiment a été pensé de manière à être le plus respectueux de l’environnement que possible.Son système de chauffage et de climatisation a été conçu de manière à limiter la consommation d’énergie.

L’installateur Crystal SAM a travaillé de concert avec le groupe Carrier qui a fourni les machines. La solution retenue est un système de production thermo-frigorifique. L’eau de mer est ici utilisée comme fluide pour les deux groupes d’eau glacée à condensation par eau. L’eau de mer a un meilleur rendement que l’air puisqu’elle peut produire jusqu’à 5 kWh de chauffage ou de climatisation pour 1 kWh consommé. Cela correspond à 30 % de mieux que les meilleurs dispositifs traditionnels.

Chaud et froid

La technique n’est pas nouvelle.Elle a déjà fait ses preuves puisqu’elle équipe l’Auditorium Rainier III depuis 1960. Par ailleurs, 20 %des besoins énergétiques des habitants de Monaco sont couverts par l’utilisation de l’eau de mer.Le meilleur exemple est celui du quartier de Fontvieille pour lequel le chaud et froid est assuré par ce biais.
Dans les entrailles du futur Yacht-Club, les deux groupes d’eau glacée utilisent cette ressource gratuite qu’est l’eau de mer. Elle est pompée à –40 mètres. À cette profondeur, sa température ne varie que très peu selon les saisons (entre 15 et 20 °C). L’eau ensuite rejetée fait l’objet d’un traitement pour qu’elle ne dépasse pas les +30 °C.

Récupération de la chaleur

En plus de ces deux pompes à chaleur, le bâtiment est équipé de 19centrales de traitement d’air. Les échangeurs dont elles sont équipées récupèrent jusqu’à 90 % de la chaleur de l’air extrait pour la transférer à l’air « neuf » ce qui permet de réduire le dégagement thermique des équipements de chauffage et climatisation.

La chaleur dégagée en surplus est récupérée pour être réutilisée, limitant ainsi la consommation d’énergie. La fourniture en chaud et froid qui équipe le futur Yacht Club de Monaco joue au maximum la carte des économies d’énergie.
 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.