“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'ancienne villa de Johnny, La Lorada, mise aux enchères

Mis à jour le 28/03/2013 à 08:25 Publié le 28/03/2013 à 07:15
La propriété est mise à prix un million d'euros.(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'ancienne villa de Johnny, La Lorada, mise aux enchères

La Lorada. Un nom. Celui d'une villa. Pas n'importe laquelle, puisque construite, en 1989, pour Johnny Hallyday.

La Lorada. Un nom. Celui d'une villa. Pas n'importe laquelle, puisque construite, en 1989, pour Johnny Hallyday. Située à Ramatuelle, à quelques encablures de St-Tropez, d'une surface de 1 000 m2 au sol, elle a été conçue par l'architecte Roland Morisse sur un parc de deux hectares dessiné par Raymond Eberweis.

C'est dans ce cadre, quartier de l'Oumède, avec vue sur les plages de Pampelonne, que Johnny enregistre, en 1995, son albumLorada. Cette même année, son nouveau spectacle est baptisé Lorada Tour. Cinq ans plus tard, en 2000, il vend la villa. On apprend alors qu'elle était en réalité propriété de sa maison de disque d'alors.

Une piscine de 500 m3

Cette propriété qui fut pendant longtemps sous haute surveillance des paparazzis, sans parler des centaines de fans qui venaient squatter l'entrée, comprend un patio avec ses cactées, une fontaine centrale rehaussée de papyrus et de nénuphars, une piscine de 500 m3 avec des lagons, des plages immergées, des criques, des îles plantées de palmiers, un jacuzzi décoré d'un aigle royal en mosaïque, un tennis, des vignes et une piste d'hélicoptère, d'immenses salles de sport… Excusez du peu.

Elle serait à vendre aux enchères, mise à prix un million d'euros - une somme très inférieure au marché actuel dans le golfe de Saint-Tropez, qui ne connaît pas vraiment la crise.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.