“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Josh Stanley adopte la positive attitude à Monaco

Mis à jour le 12/03/2013 à 13:43 Publié le 12/03/2013 à 07:07
Josh Stanley : « Si je m'amuse sur scène, le public le ressent et va faire pareil ».
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Josh Stanley adopte la positive attitude à Monaco

Le jeune chanteur résident monégasque s’est produit en concert à la salle du Canton. Une première pour l’auteur-compositeur-interprète qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin

Le jeune chanteur résident monégasque s’est produit en concert à la salle du Canton. Une première pour l’auteur-compositeur-interprète qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin

Vendredi soir, il était le dernier à se produire sur scène. Le concert organisé par l'association des parents d'élèves de Monaco (APEM), qui rassemblait de jeunes groupes monégasques dans la salle du Canton, ne pouvait se faire sans le plus connu des chanteurs de la Principauté : Josh Stanley !

Depuis le buzz provoqué par sa chanson « Sarko reviens » qui a cumulé plus de 2 millions de vues sur Youtube, Josh poursuit sa route. Et ce concert, devant quelque 470 personnes, était une étape importante pour sa jeune carrière.

Une entrée digne d'une rock star

« Si je m'amuse sur scène, confie-t-il quelques minutes avant d'y monter,le public le ressent et va faire pareil. » Dans les coulisses, il semble concentré. Mais toujours avec l'insouciance des apprentis. Pas de gri-gri ni de cri de guerre, Josh Stanley remobilise « sa troupe », une compagnie de neuf danseuses venue de République tchèque. « La positive attitude, c'est mon moteur », lâche le chanteur avant de s'élancer.

Les lumières s'éteignent, c'est au tour de Josh Stanley. Sur scène, c'est un tout autre personnage. Transcendé, il n'est plus ce « gamin » discret. Il interprète cinq chansons et le public semble conquis. Au premier rang, certains connaissent toutes les paroles. Josh Stanley - aux faux airs de Justin Bieber ! - est à l'aise, il joue avec ses danseurs, prend du plaisir et ne s'économise pas.

Un clip tourné à Saint-Tropez

Après la représentation, pas le temps de se reposer, il est déjà sollicité par des jeunes qui veulent un autographe. Josh ne veut pas s'arrêter en si bon chemin et nous confie ses projets. Le lendemain, il part en tournage à Saint-Tropez pour un nouveau clip.

Il l'assure, «Sarko reviens », ce n'est que du buzz. «J'essaye de m'éloigner de cette chanson mais je sais que cela va me coller à la peau. » Pour se défaire de cette image - il reçoit toujours des invitations de membres de l'UMP pour des réunions ou meetings - il va de nouveau composer. Son prochain titre en français sera « Aux Bahamas », « un clin d'œil à Obama ». De là à ce que sa chanson s'exporte au-delà de l'Atlantique, il n'y a qu'un pas.

 

Voir le diaporama

 
Séance d'autographes à l'issue du concert.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.