Rubriques




Se connecter à

JOB D'ETE. Carole, guide du Fort Royal sur l’île Sainte-Marguerite

Pendant l'été, Nice-Matin et Var-matin publient une série de témoignages sur des jobs d'été insolites. Ce lundi, laissez vous guider par Carole hôtesse sur l'Île Sainte-Marguerite, au large de Cannes.

Propos recueillis par Marie Cardona Publié le 27/07/2015 à 08:50, mis à jour le 27/07/2015 à 13:44
Carole Sebah, guide du Fort Royal sur l’île Sainte-Marguerite
Carole Sebah, 18 ans, guide du Fort Royal sur l’île Sainte-Marguerite DR

Pendant l'été, Nice-Matin et Var-matin publient une série de témoignages sur des jobs d'été insolites. Ce lundi, laissez vous guider par Carole hôtesse sur l'Île Sainte-Marguerite, au large de Cannes. 

 
Carole Sebah, 18 ans, est étudiante en prépa scientifique (PCSI) au lycée Stanislas de Cannes où elle a suivi toute sa scolarité. Cet été, elle sera guide conférencier au Fort Royal sur l'île Sainte-Marguerite, la plus grande des deux îles de Lérins. Un premier job "très sympa".

Carole Sebah, étudiante en prépa scientifique à Cannes

J'avais postulé dès le mois de janvier sur le site de la ville de Cannes à toutes les annonces qui touchaient de près ou de loin à la culture. En avril, j'ai reçu une lettre signée du maire, David Lisnard, m'informant que ma candidature en tant que guide conférencier au service des musées était retenue. Mais ce n'est que le premier jour de mon contrat, le 1er juillet, que j'ai découvert à quel musée j'étais affectée.

 

C'est la première fois que je travaille, car je viens juste d'avoir 18 ans et c'est un premier job vraiment sympa. Tous les matins, je fais 15 minutes de bateau pour arriver sur l'île. Ça change les idées après une année passer à travailler pour ma prépa. Le cadre est magnifique et les touristes qui viennent sont sympas. C'est dépaysant.

Tous les jours, Je prends mon poste sur l'embarcadère avec mes collègues de l'été. On est huit guides en tout, que des filles. Quatre sont arrivées mi-juin, les quatre autres, comme moi, sont arrivées le 1er juillet. On commence soit à 9h, soit à 10h et la journée se termine à 17h15 ou 18h15. Tous les jours en arrivant, on installe les postes d'accueil à l'embarcadère et au Fort puis on attend l'arrivée des premiers touristes.

Quand les aventuriers d'un jour posent le pied sur l'île, on est là pour les accueillir et leur faire visiter le Fort. On a reçu une formation le premier jour de notre arrivée pour savoir ce que l'on devait dire. On a quelques dates que l'on doit absolument mentionner, mais pour le reste, c'est à nous d'adapter notre discours. On informe les touristes de la candidature de la baie de Cannes au patrimoine mondial de l'UNESCO, par exemple.

J'effectue deux visites du Fort par jour. Elles durent en moyenne 45 minutes à 1 heure puis on laisse les touristes à l'entrée du musée et c'est à eux de poursuivre la visite seuls. Le reste du temps on retourne à l'embarcadère pour accueillir les arrivants. On est un peu l'emblème de Cannes sur l'île avec notre casquette aux couleurs de la ville et notre polo.

 

Quelques fois, on a des touristes qui nous posent des questions vraiment insolites. Une fois on m'a demandé où se trouvait le centre commercial [rires]. J'ai dû expliquer qu'on se trouvait sur une île sauvage. Une autre fois, on m'a demandé où se trouvait le Fort Boyard. Sinon on nous parle souvent du masque de fer. Les touristes veulent savoir qui c'était, mais nous n'avons pas de réponse exacte à leur donner car tout à été détruit depuis. Alors on leur avance deux hypothèses: soit le frère de Louis XIV soit un simple valet qui en aurait trop entendu ou trop vu sur le roi.

J'avoue même si le cadre est idyllique ce ne sont pas des vacances. Outre la chaleur intense, nous sommes très occupées entre les visites, l'accueil des touristes à l'arrivée et au départ avec divers renseignements donnés en anglais, comme en français. L'important étant de donner une image positive de Cannes. D'ailleurs, pour savoir si nous effectuons correctement notre travail, nous sommes contrôlées par quelqu'un qui assiste intégralement à notre visite. Mon inspection a eu lieu la semaine dernière et s'est très bien déroulée.

Je travaillerai tout le mois de juillet pour financer mon permis et ma deuxième année de prépa. Le reste de l'été, je prévois déjà de me replonger dans mes livres pour préparer la rentrée. Je joue quand même mon avenir. Quant à l'été prochain, je me revois bien postuler, mais au mois d'août cette fois, car je serai en exams à la même période l'année prochaine.

Carole Sebah

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.