“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Jean-Charles Pellegrino, un joaillier créatif

Mis à jour le 08/01/2012 à 10:35 Publié le 08/01/2012 à 10:02
Cécile et Jean-Charles Pellegrino ont ouvert leur boutique boulevard Princesse Charlotte il y a un mois.

Cécile et Jean-Charles Pellegrino ont ouvert leur boutique boulevard Princesse Charlotte il y a un mois. Ax.T.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Jean-Charles Pellegrino, un joaillier créatif

Il l'observe, la manipule puis l'imagine. Montée sur une bague, ornant un collier. Jean-Charles Pellegrino transforme la pierre en bijoux depuis un quart de siècle.

Il l'observe, la manipule puis l'imagine. Montée sur une bague, ornant un collier. Jean-Charles Pellegrino transforme la pierre en bijoux depuis un quart de siècle.

Une vocation pourtant pas évidente au départ. « Lorsque j'étais enfant, je ne savais pas trop quoi faire. Je dessinais et j'étais doué de mes mains. Mon père qui connaissait un sertisseur m'a incité à aller dans une école de bijouterie. » S'en est suivi moult expériences, de la place Vendôme à la Côte d'Azur où il a ouvert une première boutique à Beausoleil il y a 8 ans. En décembre dernier et avec sa compagne Cécile, il a inauguré sa deuxième bijouterie, boulevard Princesse Charlotte à Monaco.

Sur-mesure

Le créateur joue la carte du sur-mesure. Chaque pièce est conçue avec le client selon ses désirs avec le concours d'un infographiste. « Chacun a son style. A moi d'adapter mes propositions en fonction de ce que la personne demande. Je n'ai pas de limites, je fais tout ce qui est réalisable.»

La pierre préférée de Jean-Charles Pellegrino, l'améthyste.

Son éclat, sa couleur violette séduisent le joaillier qui l'a notamment travaillé en réalisant une bague, telle une fleur à trois pétales. « Un bijou qu'on ne peut pas forcément porter tous les jours mais qui attire l'œil des passants lorsqu'on la présente en vitrine.»

Effectivement, les curieux ne restent pas insensibles et poussent volontiers la porte.

Ils viennent rejoindre les rangs de la clientèle fidèle séduits depuis la première boutique.

 

26 bis boulevard Princesse Charlotte. Rens. 93.25.81.95.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.