“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Jean Castellini: à Monaco "Le plein emploi est une réalité"

Mis à jour le 30/04/2014 à 09:16 Publié le 30/04/2014 à 07:20
Jean Castellini a été interviewé par les journalistes de Radio Monaco, Monaco Info et Monaco-Matin.

Jean Castellini a été interviewé par les journalistes de Radio Monaco, Monaco Info et Monaco-Matin. Michael Alesi

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Jean Castellini: à Monaco "Le plein emploi est une réalité"

Sur Radio Monaco, le conseiller de gouvernement pour les Finances et l’Économie a présenté les atouts de la Principauté qui profitent aux salariés des Alpes-Maritimes et aux Italiens

Sur Radio Monaco, le conseiller de gouvernement pour les Finances et l’Économie a présenté les atouts de la Principauté qui profitent aux salariés des Alpes-Maritimes et aux Italiens

Monaco peut-il continuer à créer des emplois ?

1 270 emplois supplémentaires ont été créés en 2013 par rapport à la même période en 2012. Le nombre d'heures travaillées a progressé de plus de 150 000 pour un total de plus de 6,7 millions d'heures de travail sur l'année. Soit une croissance de plus de 2 %. Je pense que cette tendance peut continuer. Le plein-emploi est une réalité.

Quels sont les secteurs qui profitent le plus de cette croissance ?

La répartition de l'emploi est très diversifiée. Il n'y a pas de secteur qui concerne de manière excessive l'emploi ou la croissance. On ne peut que s'en réjouir car cette diversification contribue à la croissance et à la bonne santé des finances publiques.

Pourquoi autant d'optimisme ?

Les personnes qui s'installent aujourd'hui à Monaco sont des actifs, entre 35 et 45 ans, qui ont un esprit d'entrepreneur. Ils œuvrent dans tout type d'activité. Cette tendance me laisse à penser que oui, nous continuerons dans les années qui viennent, à créer des emplois de manière significative.

Le télétravail ouvre-t-il de nouvelles perspectives ?

C'est un accord très important porté par Stéphane Valérie, conseiller de gouvernement pour les Affaires sociales et la Santé. C'est du gagnant-gagnant. Les entreprises monégasques trouvent une solution pour résoudre leur problème d'espace. De leur côté les salariés trouvent un emploi et ont une qualité de vie meilleure. Le télétravail permet de remédier aussi, en partie, aux embouteillages. C'est donc un atout du point de vue environnemental. C'est un modèle auquel je crois beaucoup et auquel je souhaite beaucoup de succès.

Ce dispositif permet également de pousser virtuellement les murs… Certes, mais Monaco va développer également de vastes projets immobiliers dans les mois et les années qui viennent : la tour Odéon, l'extension en mer, l'îlot Pasteur, la rénovation de certains immeubles de Fontvieille…

Quel rôle joue l'État dans l'économie monégasque ?

L'État est présent mais à sa place. Il est peut-être plus visible qu'ailleurs du fait de l'exiguïté du territoire. L'économie monégasque est une économie libérale. C'est la force de l'entrepreneur qui est derrière le succès et la vitalité du pays. Ceci dit, nous pouvons faire du sur-mesure et aider les entreprises.

Qu'en est-il des travaux de la SBM ?

La SBM finalise le plan de restructuration de l'hôtel de Paris et la reconstruction d'un ensemble immobilier haut de gamme en lieu et place du Sporting d'hiver. Le projet dans son ensemble est complexe et nécessite un investissement d'environ 600 millions d'euros dont le montage financier sera bouclé dans les prochaines semaines.

Ces travaux sont-ils nécessaires ?

Ils sont indispensables. L'hôtellerie de luxe atteint des sommets en matière de prestations. Nous devons nous adapter en permanence. Nous devons donc saluer le virage pris par la SBM qui se réinvente en permanence.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.