“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"J'avais l'impression que j'allais tomber": les habitants racontent le "fort" séisme qui a frappé le sud-est de la France

Mis à jour le 11/11/2019 à 14:01 Publié le 11/11/2019 à 14:00
Une rue de Montélimar. L'épicentre du séisme a été enregistré tout près de la ville.

Une rue de Montélimar. L'épicentre du séisme a été enregistré tout près de la ville. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

"J'avais l'impression que j'allais tomber": les habitants racontent le "fort" séisme qui a frappé le sud-est de la France

Quatre personnes ont été blessées, dont une gravement lors du séisme de magnitude 5,4 qui s'est produit lundi près de Montélimar (Drôme), a indiqué dans un tweet le préfet de l'Ardèche.

Le préfet demande toutefois aux habitants du Teil, localité de l'Ardèche voisine particulièrement touchée, de "rester pour le moment à l’extérieur des habitations", tandis que la préfecture de la Drôme a indiqué dans un communiqué qu'il n'y avait "pas de dégâts majeurs à ce stade".

>> RELIRE. Un "fort" séisme ressenti de Lyon à Marseille et dans tout le Sud-est de la France

Ce séisme a son épicentre juste au sud de Montélimar, selon le BCSF. La secousse a été ressentie dans une vaste zone du sud de la France, dans la Drôme, en Ardèche, à Lyon au nord et jusqu'à Montpellier au sud notamment, selon un journaliste de l'AFP.

"La Terre a tremblé à Montélimar. A priori aucun blessé n'est à déplorer", a tweeté le maire de la ville, Franck Reynier. "Il n'y aurait pas de dégâts. Aucune intervention de pompiers n'a été nécessaire", a-t-il ajouté appelant la population à ne pas saturer les services d'urgences d'appels. "Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure", a-t-il conclu.

"J'ai senti mes jambes trembler, j'avais l'impression que j'allais tomber, les jambes en coton, je me suis assise et j'ai compris qu'il y avait eu un tremblement de terre", a témoigné auprès de l'AFP Nathalie Lefèvre, habitante de Vallon Pont d'Arc, dans l'Ardèche.

"J'étais appuyé contre le four de la boulangerie de ma mère quand je l'ai senti trembler. Le vaisselier d'une cliente a bougé et toute sa vaisselle a été cassée", a aussi expliqué Victoria Brielle, une habitante de Privas.

"Le chien a aboyé avant la secousse", a par ailleurs témoigné auprès de l'AFP Didier Lévy, qui habite un château du XVe siècle à Lamotte-du-Rhône (Vaucluse). "C'est la première fois que je vis ça, j'ai ressenti la secousse alors que nos murs font un mètre d'épaisseur", a-t-il ajouté. Plusieurs minutes après la secousse, "les lustres bougeaient toujours", a-t-il dit.

Après la secousse, les pompiers du Vaucluse ont reçu "une cinquantaine d'appels principalement de communes situées au nord du département, notamment Bollène et Valréas", a indiqué un porte-parole à l'AFP.

A 12H30, aucun dégât ni blessé n'était en revanche recensé dans ce département. "Les particuliers ont appelé pour nous dire qu'ils venaient de ressentir une secousse, sans pour autant que cela nécessite une intervention de notre part", a précisé le Sdis.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.